RMC Sport

Le directeur de la sécurité de Bastia confirme sa plainte et répond aux accusations d’Aulas

Anthony Lopes

Anthony Lopes - AFP

Contacté ce lundi par RMC Sport, le directeur de la sécurité de Bastia Anthony Agostini a confirmé qu’il allait déposer plainte contre Jean-Michel Aulas pour "dénonciation calomnieuse". Selon le dirigeant corse et contrairement à ce qu’a affirmé le président de l’OL dimanche sur l’antenne de RMC, c'est Anthony Lopes qui "a tenté de lui mettre un coup de poing".

Comme révélé ce lundi matin par RMC Sport, Anthony Agostini, va bien déposer une plainte contre le président de l’Olympique Lyonnais Jean-Michel Aulas pour "dénonciation calomnieuse". Joint en milieu de journée par RMC Sport, le directeur de la sécurité de Bastia nous l’a confirmé avant de nous donner sa version des faits au sujet de l’altercation avec le gardien de l’OL, Anthony Lopes.

"Je suis allé voir calmement Lopes pour lui demander de ne pas chauffer les esprits"

"Je confirme la plainte pour dénonciation calomnieuse, affirme Agostini. Je ne peux pas laisser passer ça. Les images du diffuseur le montrent bien. A la mi-temps, je suis allé voir calmement Anthony Lopes pour lui demander de se calmer et de ne pas chauffer les esprits. Il a insulté quelqu’un de ma famille et a tenté de me mettre un coup de poing."

Une version qui diffère de celle de Jean-Michel Aulas. "A la fin de cette mi-temps, les mêmes supporters (qu’avant le coup d'envoi, ndlr) sont venus l’agresser, et là, ce qui a dépassé l’entendement, c’est que le directeur de la sécurité de Bastia a frappé lui-même Anthony Lopes", a déclaré le patron lyonnais dimanche soir sur l'antenne de RMC.

A lire aussi>> Bastia-OL: les joueurs corses "au fond du trou"

Et aussi>> Bastia-OL: les bagarres impliquant Lopes, Gorgelin et un stadier de Furiani en vidéo

MBo.