RMC Sport

Bordeaux-PSG: "Ce n’est pas si alarmant", Mbappé tempère les critiques sur le jeu parisien

En interview après la victoire peu convaincante face à Bordeaux (3-2) ce samedi, l’attaquant du PSG Kylian Mbappé a reconnu que le niveau de jeu de son équipe n’était pas satisfaisant. Mais il a tenu à relativiser les critiques.

Le Paris Saint-Germain n’a pas eu à beaucoup s’employer pour s’imposer à Bordeaux (3-2) ce samedi, grâce à un doublé de Neymar. Mais les hommes de Mauricio Pochettino n’ont pas franchement convaincu, une nouvelle fois, et ont encaissé deux buts en fin de match alors qu’ils se dirigeaient vers une victoire facile. De quoi inquiéter les supporters parisiens, déjà critiques sur le fond de jeu affiché ces dernières semaines. Un brin agacé au micro de Canal+, Kylian Mbappé a tenu à revenir sur ces remarques négatives.

"Les critiques sur le jeu? Je ne sais pas si c'est normal mais ça se respecte, a admis l’attaquant de l’équipe de France, auteur du troisième but de la rencontre. Chacun a le droit de donner son opinion. Les gens pensent qu'on joue mal... je pense qu'on ne joue pas très bien en ce moment mais on arrive à gagner. On va continuer à travailler parce que l'effectif est travailleur et conscient. Maintenant ce n'est pas si alarmant. Mais on va continuer à travailler."

"Moins dur que d'habitude"

Après l’égalisation dans le temps additionnel du RB Leipzig, mercredi en Ligue des champions (2-2), le PSG a une nouvelle fois semblé se relâcher en fin de match en Gironde, en encaissant des buts d’Alberth Elis et de Rémi Oudin à la 78e et la 90e+2. Mais Mbappé n’a pas voulu y voir une tendance, affirmant qu’il n’avait pas été inquiet outre mesure. "Si on a tremblé jusqu'au bout? On n'a pas tremblé nous, aujourd'hui c'était moins dur que d'habitude, a-t-il rassuré. On s'est mis à l'aise. Ils marquent à la fin, c'est évitable mais on ne peut pas dire qu'on a tremblé. C'était plus le cas ces dernières semaines que là."

"On a eu des séquences de haut niveau, on a montré notre qualité, a-t-il poursuivi. On va dire que ce n'est pas encore suffisant par rapport à l'équipe qu'on a mais on essaie de s'améliorer jour après jour. On espère que ça va aller de mieux en mieux." À en voir son visage lors du deuxième but bordelais, l’ancien Monégasque paraissait plus exaspéré par le visage de son équipe qu’il ne voulait bien le laisser transparaitre en interview. Il peut toutefois se réfugier derrière les résultats: avec ce nouveau succès, le PSG est largement en tête de la Ligue 1, dix points devant son dauphin, le RC Lens.

CP