RMC Sport

Bordeaux-PSG : Zlatan pète les plombs

Zlatan Ibrahimovic

Zlatan Ibrahimovic - AFP

Quelques instants après la défaite du PSG à Bordeaux (3-2) ce dimanche, Zlatan Ibrahimovic a vivement critiqué à l’arbitre de la rencontre. Et a eu des mots très durs envers la France, qualifiée de  « pays de merde » par le Suédois, qui s'est excusé quelques heures plus tard.

Torse nu, dans le long couloir de Jacques Chaban-Delmas, Zlatan Ibrahimovic a « craqué ». « Ça fait 15 ans que je joue au football et je n’ai jamais vu un tel arbitre. Dans ce pays de merde. Ce pays ne mérite pas le PSG. » En anglais et en quelques secondes, Zlatan vient de « zlataner » Lionel Jaffredo, l’arbitre de Bordeaux-PSG (3-2). La raison d’une telle colère ? Peut-être un coup franc non accordé pour le PSG sur une passe en retrait volontaire de Lamine Sané à Cédric Carrasso.

Zlatan présente ses excuses

Un oubli qui n’est pas resté sans conséquence puisque, quelques instants plus tard, Paris a encaissé un troisième et dernier but synonyme de défaite. Selon un proche du groupe, Zlatan a été très agacé par ce revers en Gironde. Le grand Suédois a réagi à chaud, en ayant le sentiment que tout (arbitrage, calendrier...) n'était pas pour faire progresser le football français et ses principales locomotives, comme... le PSG. Mais il a tout de même présenté ses excuses quelques heures plus tard par le biais d'un communiqué. « Je tenais à préciser que mes propos ne visaient ni la France ni les Français. J'ai parlé de football et non d'autre chose. J'ai perdu le match, et je l'accepte mais je n'accepte pas quand l'arbitre ne suit pas les règles. Ce n'est pas la première fois que cela se produit. Je me suis exprimé sous le coup de l'énervement et tout le monde sait qu'à ce moment-là, les mots peuvent dépasser la pensée. Je tiens à m'excuser si des personnes se sont senties offensées. »

A travers les mots très durs qu'il a prononcé à l'issue du match, c’est aussi la frustration de Zlatan qui a parlé. De retour de suspension à Chelsea, mercredi en Ligue des champions, mais vite expulsé pour un tacle non maitrisé, Ibra a peiné dans le jeu ce dimanche en Gironde. Son doublé opportuniste a failli sauver les apparences. Mais son pétage de plomb rappelle au contraire qu’il traverse sa plus mauvaise saison depuis son arrivée à Paris. Et qu’il perd peut-être ses nerfs au plus mauvais moment…D'autant que, malgré ses excuses, cette sortie de Zlatan a été très mal prise par l'état-major du club parisien.

A.D.