RMC Sport

Brésil: Tite veut permettre à Neymar de "s’amuser" sur le terrain

Avant la réception de l’Uruguay, ce vendredi en éliminatoires de la Coupe du monde 2022 (2h30), Tite, le sélectionneur du Brésil, a expliqué qu’il souhaitait mettre en place un environnement favorable à l’épanouissement de Neymar.

Sur le plan comptable, tout va bien pour le Brésil. Après dix journées, la Seleçao occupe la première place du classement des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 dans la zone Amérique du Sud. Avec neuf victoires et un nul. Mais ce bilan quasi-parfait s’accompagne d’un léger malaise. Malgré le bon parcours de son équipe, Neymar ne donne pas la pleine mesure de son talent. Comme avec le PSG.

L’artiste de 29 ans, auteur d’une prestation peu séduisante dimanche lors du nul en Colombie (0-0), ne semble pas au mieux. Ni dans son corps, ni dans sa tête. De quoi s’attirer de nombreuses critiques dans son pays.

D’autant que le dribbleur aux 113 sélections (69 buts) a récemment laissé planer le doute sur son avenir en équipe nationale. Dans un documentaire intitulé "Neymar et une lignée de rois", diffusé par la plateforme de streaming DAZN (non disponible en France), il a laissé entendre qu’il arrêterait peut-être sa carrière internationale après le Mondial 2022 au Qatar. "Je pense que ce sera ma dernière Coupe du monde. Je ne sais pas si j’ai encore la force mentale pour continuer à jouer au football", a expliqué celui qui aura alors 30 ans.

"Neymar a besoin d’un espace créatif important"

Ces propos ont été enregistrés "en 2021", à une date qui n’a pas été précisée par DAZN. Un membre de l’équipe de production a tout de même soufflé à RMC Sport que le film a nécessité six mois de travail, ce qui laisse penser que Neymar s’est exprimé avant le début de la saison. Mais la polémique, elle, est bien actuelle.

Dans ce contexte un peu tendu, Tite a tenu à prendre la défense de son joueur avant la réception de l’Uruguay, ce vendredi à Manaus, au nord-ouest du Brésil (2h30). Le sélectionneur de la Seleçao souhaite créer un environnement favorable à l’épanouissement du n°10 du PSG, avec qui il échange beaucoup: "Je parle à Neymar de sa position et de son rôle, des situations importantes, de la joie qu'il envoie à l'équipe. C’est un joueur qui a besoin d’un espace créatif important, il doit pouvoir s'amuser dans les meilleures conditions possibles. Il faut respecter les sentiments de chacun, mais notre objectif est très grand". Et il sera sans doute plus simple à atteindre avec un grand Ney.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Journaliste RMC Sport