RMC Sport

Clasicos, derbies… qui a joué et gagné quoi avant cet OM-PSG ?

Les stars vont peupler la pelouse du Vélodrome pour OM-PSG ce dimanche soir (21h) en clôture de la 10e journée de Ligue 1. Des joueurs qui ont, pour la plupart, disputé et remporté ce type de matchs très importants.

Les habitués du Clasico Real-Barça

Dani Alves, le plus capé d'entre-eux du haut de ses 27 matchs disputés (pour 14 victoires, 6 nuls et 7 défaites), ne sera pas sur la pelouse du Vélodrome ce dimanche soir pour OM-PSG. Sa capacité à se montrer décisif (1 but et 4 passes décisives) dans les grands matchs aurait pu peser. Le PSG saura s'en passer, car il compte quelques joyaux dans son effectif, dont Angel Di Maria (2 buts et 5 passes décisives avec le Real en 7 matchs contre le Barça) pressenti pour être sur le banc face à Marseille.

Le plus précieux d'entre eux devrait toutefois tenir sa place. Neymar, pour sa première au Vélodrome, sera très attendu. Marquinhos l'a rappelé, le Brésilien de 25 ans passe rarement à côté des grands rendez-vous. Son bilan statistique individuel est tout simplement remarquable : trois buts et cinq passes décisives en huit matchs disputés face au Real Madrid.

>> OM-PSG: la presse marseillaise veut "y croire" face au "P$G" et fait référence à 1993

Les anciens rivaux d'Italie

Adil Rami se plaît à rappeler qu’il a évolué sous les ordres d’Unai Emery à Séville. L’international français, qui ne tarit pas d'éloges sur l'actuel entraîneur du PSG, a donc eu tout le loisir de défier Neymar, qu’il devrait retrouver dans sa zone du terrain dimanche, à l’occasion du choc OM-PSG (21h). Rami a aussi fréquenté le même club italien que Thiago Silva, son homologue parisien, mais pas au même moment. 

A l'AC Milan, l'ancien Lillois a affronté l’Inter, club rival dans lequel a joué Thiago Motta. Des trois joueurs, l’Italien est celui qui s’en sort le mieux avec quatre victoires pour deux défaites dans le derby de la Madonnina. Le bilan est à l’équilibre pour Adil Rami (un succès, une défaite) et Thiago Silva (trois victoires pour autant de revers).

>> OM-PSG, l'avant-match en direct

Le connaisseur du "Klassiker", l'abonné à la folie grecque

De l'autre côté du terrain, Luiz Gustavo est la caution brésilienne d’un club marseillais à la recherche d’un joueur de ce calibre l’été dernier. Au Bayern Munich, le milieu défensif a rencontré Dortmund à huit reprises, avec un bilan pour le moins mitigé à la clé. Trois victoires seulement, certes, mais un succès qui vaut de l’or en finale de la Ligue des champions (2012).

Le connaisseur du "Klassiker" porte cette saison le même maillot que l’abonné à la folie grecque, Kostas Mitroglou. Le Grec, attendu comme l'attaquant phare du Champions Project, s’est souvent distingué à titre personnel contre le Panathinaïkos. Six buts marqués en onze matchs avec l'Olympiakos. Décisif.

>> OM-PSG: Neymar va-t-il imiter Ronaldinho au Vélodrome?

QM avec AD