RMC Sport

Coronavirus: la réponse cinglante de la présidente de la LFP à Aulas

Invitée sur beIN Sports samedi, la présidente de la LFP a répondu à Jean-Michel Aulas, qui souhaiterait régler la question de la suspension du championnat de France de Ligue 1 par une saison blanche. Nathalie Boy de la Tour a suggéré plus de solidarité de la part du président de l’OL face au coronavirus.

Jean-Michel Aulas ne perd pas le nord, même en pleine crise sanitaire qui frappe la France avec la pandémie de coronavirus, ni de vue les objectifs de son club, au premier rang desquels figure la qualification pour la prochaine Ligue des champions.

Dans un entretien accordé vendredi au Monde, le président de l’OL a donc estimé qu’acter la saison blanche en Ligue serait la meilleure des solutions. Pour l’Olympique Lyonnais, septième de Ligue 1 et donc pas qualifié pour les coupes européennes, c’est certain.Pour les autres, qui ont mérité la place qui est la leur sur le terrain, cela reste à voir.

Boy de la Tour: "Ces paroles n’engagent que lui"

"Il est beaucoup trop tôt pour imaginer quoique ce soit, a tranché Nathalie Boy de la Tour, la présidente de la Ligue de football professionnel (LFP), invitée de l’Expresso (beIN Sports) samedi matin. Bien entendu, on travaille sur tous les scénarios. Là, je vous le dis et je vous le répète, à un moment, ce n’est pas la décision d’une personne. Le football, c’est la solidarité entre les quarante clubs et l’ensemble des acteurs du foot. Ces paroles n’engagent que lui." La solution évoquée par le président de l’OL n’est pas "celle qui est arrêtée par le conseil d’administration", a-t-elle encore indiqué.

"Cela n’a même pas été abordé, a-t-elle ensuite appuyé. On n’en est absolument pas là. Il y a plein d’autres solutions alternatives qui peuvent exister. Mais je n’y crois même pas car je suis convaincue qu’on va aller au bout de notre championnat. On a beaucoup de semaines devant nous, la possibilité de faire jouer plusieurs matchs par semaine. Il y a des solutions alternatives qui nous permettent d’aller jusqu'au bout, et c'est celles-ci qu’on privilégie. On a réalisé 75% de notre championnat, il doit y avoir d’autres solutions."

QM