RMC Sport

Daniel Riolo: "Les rêves et la réalité"

Retour sur l’arrivée de Leo Messi au PSG 

Finalement la devise de QSI est toujours d’actualité. Plus que jamais. "Dream Bigger", rêver plus grand, c’est la chose que les dirigeants parisiens respectent le plus depuis qu’ils sont en place.

Le mois d’août, c’est le moment qui se prête le mieux aux rêves. Le foot de l’été, c’est un foot de promesses. Souvent loin des vérités du printemps suivant. Avec l’arrivée de Messi, le PSG explose son quota de promesses. Ce n’est plus une folie, c’est un délire. On a déjà connu ça avec Neymar et les 220 millions, mais c’est vieux. On a oublié. Le foot oublie tout très vite. Messi c’est plus, c’est mieux. Alors ok faisons comme si c’était vrai. 

Pardon de ne pas être en phase, mais le foot m’excite à partir du mois de mars. Avant, c’est le foot des enfants. Les photos, la presse généraliste, les story Insta, les conférences de presse qui ne servent à rien. "Je suis venu gagner la Ligue des champions"! Ah bon? "Tous mes coéquipiers sont les meilleurs"! Ah oui, t’es pas venu jouer avec des baltringues? Mais peu importe les mots puisque tout est génial et que la foule est en délire.

QSI vous offre le rêve, vous n’allez pas refuser quand même? Pour ces gens-là, le bonheur s’achète et c’est sans nuance. Peu importe qu’on vienne au PSG pour l’argent. Ils sont convaincus que l’argent générera de l’amour. "T’es pas heureuse chérie? T’as une garde-robe toute neuve et des fontaines de bijoux. T’es heureuse hein oui? Merde tu vas le dire que t’es heureuse ou bien?"

Ça me fait penser à ce pauvre Sam "Ace" (De Niro) dans Casino qui couvre de richesse la belle Ginger (Sharon Stone) en vain. Aussi fou que ça puisse paraître, elle préfère ce tocard de Lester (le toujours excellent James Woods).

"Pour gagner la Ligue des champions, vous prenez Messi et Neymar?"

J’entends déjà certains s’offusquer: "Riolo, faut toujours qu’il fasse le rabat-joie." C’est pas que je n’aime pas rêver, c’est juste qu’au bout d’un moment, j’en ai un peu marre d’être pris pour un doux rêveur. Parce que qu’entre doux rêveur et idiot, il n’y a souvent qu’un tout petit espace.

Franchement si on joue au jeu du Directeur Sportif, et si vous devez composer un effectif pour gagner la Ligue des champions, vous prenez Messi et Neymar? Pourquoi pas Ronaldo aussi tant qu’on y est!

Je sais que c’est très loin et qu’on a oublié, mais c’est l’Italie qui a gagné l’Euro. C’est Chelsea qui est champion d’Europe. C’est Villareal qui a gagné l’Europa League.

Messi est peut-être le meilleur joueur de tous les temps, mais en Ligue des champions, depuis 6 ans maintenant, la page est tournée! Ses revers sont aussi importants que les matches qu’il a traversés comme un fantôme. Avec lui et Neymar, le PSG va gagner la Ligue des champions? On va vraiment tenter de nous faire avaler ça? On va donc faire un duo avec ces deux-là et construire toute une équipe qui va bosser pour eux?

"Bon courage à Pochettino pour construire un milieu de terrain aussi performant"

Je vous invite à aller jeter un coup d’œil à toutes les équipes du Barça qui ont gagné, perdu des matches importants de Ligue des champions. Je sais que la période n’est pas trop à parler foot, mais si vous avez quelques minutes à perdre allez-y. Et d’ailleurs, la victoire de 2015, c’est Neymar, Suarez et Messi. Neymar n’est plus aussi fort, il n’y a pas de 9 aussi solide que le Suarez d’alors en vadrouille et Messi était au top. Derrière ce trio, il y avait Rakitic, Iniesta et Busquets. Bon courage à Pochettino pour construire un milieu de terrain aussi performant.

Mais tout est génial et il faut se réjouir. Je peux juste demander pour qui c’est génial? Pour le service Com et marketing du club, oui. Pour Nike aussi. Les affluences au stade, certainement. Tout comme pour les audiences TV du PSG. Pour la LFP? Les droits télé à la baisse ont été signés pour les quatre prochaines saisons, donc non. Les droits internationaux ridicules sont en cours pour les trois prochaines et c’est Bein qui paye donc auront-ils intérêt à les faire augmenter? En fait, derrière cette question, ne pourrions nous pas clairement demander à Bein et au Qatar de financer les clubs de L1 directement? Allez, un petit chèque de 30 millions à tout le monde, Amazon fait un complément et on boit le champagne.

"Les promesses de Bosz à Lyon, celles de Sampaoli à Marseille sont tout aussi importantes"

Il paraît que c’est génial pour l’image de la Ligue 1. Mais où? A l’étranger? Allez donc voir les réactions ailleurs et vous verrez que ce n’est pas si évident. Le PSG passe pour le club qui peut tout se payer en ayant fait plier le fair-play financier et qui va écraser une pauvre L1!

Évidemment qu’on est ravi de voir Messi en Ligue 1. Ça fait briller la télé. Mais les supporters des autres clubs veulent d’abord que leur équipe soit forte. Ils ne veulent pas des émotions des autres. A mes yeux, les promesses de Bosz à Lyon, celles de Sampaoli à Marseille sont tout aussi importantes. La L1 sera réhabilitée quand elle proposera du jeu et un spectacle dans la lignée de ce qu’on a vu la saison dernière. Les défenseurs adverses ne vont pas regarder Messi jouer. J’anticipe déjà les débats stupides sur la façon dont il faudra "arbitrer" Messi. On a eu les mêmes avec Neymar. La mentalité "Harlem Globe Trotter", foot-spectacle fait des ravages dans beaucoup d’esprits.

Je l’ai assez dit, je sentais que le Barça ne pourrait pas garder Messi. Et le PSG n’allait pas laisser passer une telle occasion. C’est l’esprit QSI. Ça ne changera jamais. Un jour ça va peut-être passer. Une finale et une demie sur les deux dernières saisons, ça peut être vu comme un signe positif. J’avoue toutefois que j’ai du mal à y croire. En attendant, le moment est à la fête. Le moment est aussi au foot. Ce soir, il y a  Chelsea-Villareal. La supercoupe d’Europe. Tuchel face à Emery. J’arrête là. Oui c’est mieux… 

Daniel Riolo Journaliste RMC Sport