RMC Sport

Dijon-PSG: Tuchel déplore la "passivité" de ses joueurs en première période

Après la défaite du PSG à Dijon ce vendredi (2-1) lors de la 12e journée de Ligue 1, Thomas Tuchel a pointé du doigt la passivité de son équipe en première période. Mais aussi un petit manque de chance, même si son équipe ne la "méritait" peut-être pas.

Sans être particulièrement en colère, Thomas Tuchel s'est montré lucide ce vendredi, après la défaite du PSG à Dijon (2-1), en ouverture de la 12e journée de Ligue 1. Après avoir lancé des avertissements à ses joueurs ces dernières semaines, le technicien déplore la première période passive de l'équipe.

"On a joué très passif en première période. On a manqué de précision et de rythme. On a joué très passif, trop passif, pas seulement défensivement mais aussi offensivement. On n'a pas joué ensemble. la deuxième période était meilleure. On a je pense frappé trois fois en première période et 17 fois en deuxième. Peut-être qu'on n'a pas mérité d'avoir de la chance aujourd'hui, explique-t-il. Oui c'est une victoire heureuse pour Dijon mais c'est normal pour une équipe qui veut gagner contre nous d'avoir de la chance. Ils ont marqué deux buts sans avoir d'occasions peut-être. Nous nous avons eu beaucoup d'occasions, c'était possible de gagner en deuxième période mais c'est comme ça. En première période, on a perdu l'opportunité d'avoir de la chance."

Un manque de chance aussi

Avec aussi un facteur chance... absent. "N'oubliez pas qu'on doit aussi avoir de la chance, sur des petites décisions, sur des occasions, pour gagner aussi. C'était comme ça contre Reims et aujourd'hui. Oui il nous manque des joueurs mais j'ai eu l'impression qu'on a joué trop passif, poursuit Tuchel. Nous sommes critiques avec nous-mêmes, on déteste perdre. Mais on doit être réalistes. C'était possible de gagner avec cette performance. Tout le monde dit que nous sommes dans une autre ligue, qu'on peut marquer quatre ou cinq buts à chaque fois... maintenant, on doit recommencer. C'est une défaite, on n'aime pas mais on doit l'accepter et nous améliorer."

Pas de "trahison" de la part des joueurs

Pas question non plus de se sentir "trahi" par ses joueurs, qui ont concédé une troisième défaite en championnat cette saison. Une première pour le PSG depuis la saison 2010-2011.

"Si je me sens trahi par mes joueurs? Non, j'ai confiance en mes joueurs, insiste Tuchel. Ce n'est jamais facile. J'ai l'impression que la pause était un peu trop longue pour nous! Nous ne sommes pas habitués à avoir beaucoup de jours entre les matchs (cinq entre l'OM et Dijon). Hier l'entraînement était exceptionnel. Je n'ai pas perdu ma confiance. Je ne peux pas regarder seulement les résultats. Aujourd'hui, nous sommes la meilleure équipe mais ce n'est pas toujours le meilleur qui gagne et Dijon a tout donné jusqu'à la fin. On n'a pas joué à 100% à la mi-temps et c'est la base pour avoir une surprise, négative pour nous."

A.Bo avec Sa.De