RMC Sport

Droits TV Ligue 1: les détails de la solution pay-per-view proposée par Canal+

DOCUMENT RMC Sport - Dans une lettre adressée mercredi à la Ligue de football professionnel (LFP) que s'est procurée RMC Sport, Canal+ dévoile en détails sa proposition de diffusion des matchs de Ligue 1 en pay-per-view. Une solution amenée à composer la défaillance de Mediapro, en attendant une réattribution des droits TV.

Canal+ a un plan bien établi et montre les muscles. La chaîne cryptée, qui met la pression depuis plusieurs jours sur la Ligue de football professionnel (LFP) concernant la reprise des droits TV de la Ligue 1 après le fiasco Mediapro, affûte ses armes. 

Après un premier échange de courriers lundi et mardi, Canal+ a adressée une nouvelle lettre à la LFP mercredi, que RMC Sport s'est procurée. Maxime Saada, patron de la chaîne, assure dans ce courrier de la légitimité de sa demande: le lancement d'un nouvel appel d'offres global, concernant tous les lots, y compris ceux dont bénéficiait Canal+ grâce à un accord avec BeIN Sport, qui avait remporté le lot 3 en 2018. 

Les moyens techniques assurés par Canal, diffusion sur MyCanal

En attendant un éventuel nouveau tour de table, Canal+ offre une solution temporaire de diffusion à la Ligue: sous le régime du pay-per-view, qui prévoit l'achat match par match de la part du téléspectateur, sans souscrire d'abonnement. Dans sa lettre, Maxime Saada en dit plus.

"Dans l’intervalle, et si la tenue d’un appel à candidatures devait prendre plus de temps, nous vous proposons de rendre accessibles ces matchs en Pay Per View sur notre plateforme MyCanal, écrit le patron de la chaîne cryptée. Dans cette hypothèse, Groupe Canal+ assurerait les prestations techniques nécessaires permettant à tout consommateur, abonné ou non aux offres Canal+, d’y accéder, sur la base de modalités à définir entre nous." MyCanal, la plateforme active qui permet de voir ou revoir les programmes de la chaîne (ceux en clair uniquement pour les non abonnés, tous sans exception pour les abonnés) serait donc exploitée en plus sur ce créneau, sans création d'une plateforme spécifique à côté.

>>> TOUT COMPRENDRE: Comment Canal+ a ravivé la crise des droits TV

Les bénéficies à la Ligue

Si cette solution venait à être adoptée, "le Groupe Canal+ reverserait à la LFP l’intégralité des recettes y afférentes déduction faite des coûts supportés par notre groupe": c'est à dire les bénéfices, allégés des coûts de production, sans marge pour Canal+ donc. Une option qui, selon la chaîne, permettrait de mettre fin à l'imbroglio Mediapro, qui continue à diffuser la Ligue 1 et la Ligue 2 en ayant arrêté de payer et alors que le groupe a restitué les droits à la LFP.

"Cette solution nous semble la seule à même d’éviter notamment la solution qui consisterait à continuer de diffuser les matches par l’intermédiaire de Mediapro, alors que cet opérateur est défaillant, a profondément déstabilisé notre secteur et a irrémédiablement altéré la valeur et l’image des droits dont vous avez le mandat de commercialisation", ajoute le dirigeant de Canal+ dans sa lettre. Avant de proposer un rendez-vous à Vincent Labrune, patron de la LFP.

A.Bo avec la rédaction