RMC Sport

En vidéo - OM: les derniers moments de Bielsa au Vélodrome

Marcelo Bielsa

Marcelo Bielsa - AFP

L’OM a diffusé une vidéo dans laquelle apparaissent furtivement les derniers instants de Marcelo Bielsa au Vélodrome. Des séquences tournées après la défaite face à Caen, samedi lors de la première journée de Ligue (0-1).

Il s’avance d’un pas pressé avec son tee-shirt blanc et son bas noir, sacoche sous le bras, avant de disparaître derrière une porte bleue. Voilà les derniers pas de Marcelo Bielsa au Vélodrome. Quatre jours après sa démission surprise, l’OM a diffusé ces images de l’entraîneur argentin quittant le stade après la défaite de son équipe face à Caen lors de la première journée de Ligue 1 (0-1).

La vidéo, issue du programme « Objectif match » et intitulée « Inachevé », se conclut par cette séquence de quelques minutes. Les scènes sont courtes, coupées au montage. Mais elles donnent tout de même un aperçu de l’ambiance qui régnait dans les couloirs du « Vél » après l’annonce de Bielsa en conférence de presse.

Bielsa croise Labrune, Mandanda et Cassard

Après avoir répondu aux questions des journalistes, El Loco croise Vincent Labrune dans le couloir. C’est peut-être à ce moment-là que le président de l’OM tente de faire revenir Bielsa sur sa décision, comme le rapporte le Parisien. « C’est déjà trop tard », lui aurait alors lâché le coach argentin. Au deuxième plan, Philippe Pérez, le directeur général, observe la scène. Tout comme Kyril Louis-Dreyfus, le fils de la patronne...

Dans la foulée, on aperçoit l’un de ses adjoints, Diego Reyes, qui dit « adios » avec un pouce levé. Puis l’imprévisible Bielsa échange quelques mots avec Steve Mandanda. Le dialogue se termine par un geste de la main de l’Argentin, qui poursuit son chemin la mine fermée. Mais Mandanda semble bel et bien sous le choc et très agacé par la manière et la précipitation avec laquelle Bielsa a annoncé cette démission. Avant de quitter les lieux, il échange également une poignée de main assez fraîche avec Stéphane Cassard, l’entraîneur des gardiens. Puis il disparait dans la nuit phocéenne. « On a tous du mal à y croire », résume la voix off d’OM.net.

Alexandre Jaquin avec Florent Germain, à Marseille