RMC Sport

Incidents OL-OM: l'énorme colère d'Aulas sur RMC, à propos de la décision de ne pas reprendre

Jean-Michel Aulas est intervenu dans l'After Foot sur RMC ce dimanche soir, après les violents incidents qui ont engendré l'interruption définitive du match entre l'OL et l'OM. Le président lyonnais donne sa version des faits au sujet de l'imbroglio autour de la reprise/non-reprise de la rencontre.

Jean-Michel Aulas était dans l'After Foot ce dimanche soir, pour réagir après les incidents qui ont abouti à l'arrêt définitif du match entre l'OL et l'OM ce dimanche soir, en clôture de la 14e journée de Ligue 1. Et le président lyonnais était très en colère.

>>> revivez les événements

Le dirigeant, qui venait de s'exprimer en conférence de presse en regrettant l'imbroglio autour de la décision de reprendre puis de ne pas reprndre le match, a donné sa version des faits. Jean-Michel Aulas assure qu'il avait été décidé de reprendre la rencontre, avant que l'arbitre ne décide finalement de stopper définitivement le match.

Le préfet de région et Aulas assure que l'arbitre avait décidé de reprendre

Le préfet de région a donné sa version des faits, en accord avec celle avancée par Jean-Michel Aulas, qui assure que l'arbitre a changé d'avis et avait décidé de reprendre le match: "Mise au point concernant le match OL-OM: 1. Suite à l’incident, une réunion de crise est organisée, en présence des arbitres, du préfet, de la vice-Procureure, du DDSP et des présidents des deux clubs. L’arbitre décide de reprendre le match, écrit le préfet de région Auvergne Rhône-Alpes. 2. Près d’1heure après, la LFP se défausse et publie un communiqué disant que la décision de reprise émanait du préfet du Rhône. FAUX. Cette décision a été prise par l’arbitre en présence des autorités et des présidents de club. 3. L’arbitre invite ensuite les autorités et les présidents de clubs dans son vestiaire pour dire qu’il change d’avis et qu’il stoppe la rencontre."

L'arbitre avait donné sa version

"L'arbitre a changé d'avis, voilà ce qu'il s'est passé!", assure le dirigeant concernant Ruddy Buquet. L'arbitre a expliqué, sur Amazon, avoir voulu d'emblée arrêter le match puis avoir dû prendre d'autres considérations en compte avant, "in fine", de décider de l'arrêt du match: "Ma décision sportive a toujours été de ne pas reprendre le match. Il a été évoqué des risques de troubles à l'ordre public, qui ont été pris en considération dans un premier temps. Mais je maintiens que ma décision était de ne pas reprendre. Après, il y a d'autres considérations à prendre en compte. Mais ma décision était de ne pas reprendre, pour des raisons sportives évidentes. In fine, la décision de ne pas reprendre, c'est moi qui l'ai prise."

https://twitter.com/apobouchery Apolline Bouchery Journaliste RMC Sport