RMC Sport

Kita: "Der Zakarian n’a rien à voir avec Montpellier"

Waldemar Kita

Waldemar Kita - AFP

Invité de Larqué Foot ce mercredi sur RMC, Waldemar Kita, président de Nantes, s’est offusqué des critiques à son égard et a fait le point sur l’avenir de Michel der Zakarian, courtisé par Montpellier. Il temporise pour le prolonger et le met en garde contre un arrangement avec le club héraultais.

Waldemar Kita, comment expliquez-vous le classement moyen de Nantes alors que vous avez pu recruter cette saison ?

Il y a deux ou trois ans, tout le monde me critiquait parce qu’il n’y avait pas de cellule de recrutement. Depuis, je me suis organisé. J’ai créé une cellule de recrutement. Je n’influence pas les entraineurs et le staff depuis plusieurs mois. Et d’ailleurs on voit les résultats. Ils ont choisi les joueurs qu’ils voulaient. Aujourd’hui, le football de Nantes, ce n’est pas moi qui m’en occupe. Je ne fais qu’investir. On s’est peut-être trompé sur un joueur qui marque des buts à l’Ajax et avec son équipe nationale (Sigthorsson, ndlr). On se pose des questions pourquoi ça ne marche pas chez nous.

Vous semblez vexé des critiques à votre égard, non ?

On m’a demandé des joueurs, j’ai répondu à la demande financièrement et sportivement et ensuite, ce n’est pas moi qui gère. C’est trop facile. J’ai beaucoup délégué parce qu’on me l’a demandé. A un certain moment, il faut accepter des choses. Je ne critique ni l’entraîneur, ni le staff médical, ni les préparateurs physiques, ni la cellule de recrutement.

Michel Der Zakarian aurait été approché par Montpellier pour prendre la succession de Rolland Courbis.Cela vous gêne-t-il d’entendre cela alors qu’il a encore six mois à faire à Nantes avant la fin de son contrat ?

Si c’est le cas, c’est une malhonnêteté intellectuelle du club d’en face et de Michel Der Zakarian. On sait ce qu’il se passe dans le football.

« S’il se qualifie pour la Ligue des Champions, nous le prolongerons tout de suite »

Avez-vous l’idée de le prolonger ?

On verra où on est classé, c’est tout à fait normal. S’il se qualifie pour la Ligue des Champions, nous le prolongerons tout de suite. Les résultats comptent.

Avez-vous parlé avec Michel Der Zakarian de cette approche de Montpellier ?

Pas du tout. Il a dit à Franck (Kita, son fils et directeur général du club) qu’il voudrait prolonger et qu’il n’a rien à voir avec Montpellier. Je vais essayer d’apporter des nouveaux joueurs pour compléter l’équipe avec l’accord du staff. Humainement, j’aime beaucoup Michel Der Zakarian. Ensuite, il y a le travail. A un certain moment, si on n’a pas de résultats… Vous m’attaquez moi mais vous ne savez même pas comment ça se passe. Je vais davantage m’investir à partir de janvier.

Allez-vous vous impliquer davantage ?

Tout à fait. On m’annonce qu’il (Der Zakarian) s’en va donc il va falloir que je m’implique beaucoup plus. Ne cherchez pas des problèmes où il n’y en a pas. J’aime beaucoup Michel et je suis respectueux du travail qu’il a fait. J’espère qu’il est respectueux à mon égard. On n’est pas obligé d’être d’accord sur le plan du travail.