RMC Sport

L'impressionnante ascension de Pablo Longoria, promu président de l'OM à 34 ans

Pablo Longoria, le méconnu directeur sportif de l’OM, architecte du projet de Frank McCourt, le propriétaire, prend désormais la tête des opérations, quelques mois seulement après son arrivée.

Pablo Longoria est le nouveau visage de l’OM. Débarqué l’été dernier avec le titre imposant de "head of football", le jeune Espagnol de 34 ans a été nommé nouveau patron du club phocéen vendredi soir, en remplacement de Jacques-Henri Eyraud. L’épilogue d’une ascension express dans la cité phocéenne pour ce recruteur hors-pair.

Natif d'Oviedo et supporter du Sporting Gijon, Longoria est passé par la Liga - directeur du recrutement à Huelva et directeur sportif à Valence - et par la Serie A - recruteur à l'Atalanta Bergame puis directeur du recrutement à Sassuolo et à la Juventus - avant d'atterrir à l'OM, où il a mis à profit son réseau et sa connaissance du marché sur le front du mercato.

Pilote d’un marché des transferts prolifique pour le club marseillais cet hiver, Pablo Longoria a quasiment coché toutes les cases des objectifs qui lui avaient été fixés, alors que ses moyens financiers, dictés par la situation économique de l’OM, étaient forcément limités.

Le travail de Pablo Longoria, connu pour être un bosseur acharné et hyperconnecté, a été mis en lumière avec un mercato très actif dans le sens des arrivées comme dans celui des départs. Longoria a ainsi trouvé un attaquant de valeur, avec le Polonais Arkadiusz Milik, dont le profil était encore inatteignable pour l’OM Il y a peu. Longoria a su profiter d’une situation particulière, qui ne se serait sans doute pas représentée ensuite, pour rafler la mise.

En première ligne pendant la révolte des supporters

Un indispensable latéral droit est également arrivé, en la personne de Pol Lirola. Dans le sens des départs, Longoria est parvenu à trouver des portes de sortie pour Kostas Mitroglou et Kevin Strootman (prêté sans option d’achat), dont une partie de l’imposant salaire est en plus pris en charge par le Genoa. Surtout, le transfert de Morgan Sanson a permis à l’OM de réaliser une très belle vente à hauteur de 18 millions d’euros.

Un montant inespéré, a fortiori dans le contexte, qui s'ajoute à la somme récupérée (10 millions d'euros) suite à la vente de Bouna Sarr au Bayern Munich, en octobre 2020. Et si d’autres coups, comme le recrutement de Luis Henrique pour 12 millions d’euros, ou du Japonais Yuto Nagatomo peuvent apparaître comme des échecs, de prime abord, le bilan est excellent dans l’ensemble.

Apprécié des supporters de l'Olympique de Marseille, Pablo Longoria a très vite compris où il avait mis les pieds en arrivant à Marseille. Le jeune dirigeant a saisi les dimensions sociale et culturelle qui unissent les fans de l’OM dans leur attachement au club phocéen. "L'histoire et la culture de ce club sont véritablement uniques, a-t-il rappelé vendredi soir. Le football est inconcevable sans passion et cette nomination est pour moi un grand honneur, auquel je me prépare depuis que je suis entré dans le monde du football. Nous souhaitons contribuer à la construction d’un style de jeu qui corresponde à la passion de nos supporters."

C'est ainsi qu'il a choisi le volcanique technicien argentin Jorge Sampaoli, disciple de Marcelo Bielsa, dont le passage aura marqué les supporters, pour prendre la suite du Portugais André Villas-Boas et de l'intérimaire Nasser Larguet. En première ligne au plus fort de la tempête, lors de l’attaque de la Commanderie, Pablo Longoria s’est retrouvé au centre du jeu, alors qu'il n'était pas forcément prédestiné à cela. Le voici qui incarne désormais l’identité d’un projet totalement chamboulé. Charge à lui de lui redonner vie. Il a déjà un visage. Le sien.

https://twitter.com/qmigliarini Quentin Migliarini Journaliste RMC Sport