RMC Sport

L’OL est-il vraiment favorisé par l’arbitrage?

-

- - AFP

Après la défaite concédée à domicile contre Lyon (1-3), Vadim Vasilyev, vice-président de l’AS Monaco, s’en est pris à l’arbitrage qu’il accuse de régulièrement avantager le club rhodanien. Effectivement, les Lyonnais ont plusieurs fois joué en supériorité numérique et ont obtenu un grand nombre de penalties cette saison. Mais difficile d’y voir une injustice significative.

Les Monégasques ont vu rouge ce dimanche contre l’OL (1-3). Sur le terrain d’abord où Benjamin Mendy a été expulsé après un très mauvais geste sur Corentin Tolisso, puis dans les couloirs du stade Louis II où Vadim Vasilyev, vice-président du club de la Principauté, n’a pas épargné l’arbitre Ruddy Buquet et réclamé une « investigation » contre l’arbitrage censé être pro-lyonnais. Ce à quoi RMC Sport s’est plié.

A lire aussi >> Monaco: Vasilyev réclame "une investigation" contre l'arbitrage pro-lyonnais

Sur ce match tout d’abord. Alors que Vasilyev estime que ses joueurs ont évolué à dix contre douze, la prestation de Buquet est difficilement critiquable. L’expulsion (39e), comme le penalty accordé à Alexandre Lacazette sur une faute de Fabinho (54e), sont logiques et la main de Lucas Tousart (49e), involontaire, ne pouvait provoquer un penalty en faveur des Monégasques. Si Ruddy Buquet s’était montré plus pointilleux, Fabinho, Danijel Subasic et Kamil Glik auraient pu rejoindre Mendy au vestiaire avant le coup de sifflet final.

A lire aussi >> Le show Valbuena, le coup de sang de Mendy, le sacrifice de Lemar: les notes de Monaco-Lyon

A lire aussi >> Sidibé, Mendy, Glik, Subasic… comment les Monégasques ont craqué un par un

Une balance presque à l'équilibre

Sur le reste de la saison ensuite. Si Vasilyev a raison quand il évoque « plusieurs cas où l’OL gagne à onze contre dix », son propos est à préciser. En effet, le club rhodanien a vu cinq joueurs adverses expulsés cette saison en Ligue 1 et trois de son côté. C’est vrai, les Lyonnais l’ont emporté contre Montpellier (5-1) le 21 septembre, puis face à Bastia (2-1) le 5 novembre alors que Morgan Poaty et Jean-Louis Leca avaient été expulsés de manière sévère pour le premier, injuste pour le second. Toutefois, lors du déplacement des hommes de Bruno Genesio à Nice (défaite 2-0) le 14 octobre, Nabil Fekir a également été victime d’un excès de sévérité de… Ruddy Buquet à l’Allianz Riviera.

A lire aussi >> Leca quand même suspendu

L'OL, leader des penalties accordés mais...

C’est un fait, l’Olympique Lyonnais est le club à avoir bénéficié du plus de penalties cette saison. Huit en sa faveur en seulement 17 rencontres de Ligue 1 contre trois pour ses adversaires. Monaco pointe en deuxième position avec 7 penalties obtenus en 18 rencontres. En la matière, on ne peut toutefois pas reprocher grand choses aux hommes en noir. Alors oui, les Lyonnais ont parfois été avantagés par l’arbitrage, comme environ une équipe sur deux. Mais la balance ne pèse que très légèrement de leur côté. Et la victoire de ce dimanche, Maxime Gonalons & co la doivent plus aux excès des Monégasques, qu’à ceux de Ruddy Buquet.

Jérémy Bilinski