RMC Sport

L’OM enfin d’attaque ?

-

- - -

L’étincelante performance des frères Ayew face à Nice mercredi (4-2) conjuguée au retour en forme de Mathieu Valbuena pourrait donner des idées à Didier Deschamps avant la réception d’Auxerre dimanche.

Et si Didier Deschamps avait trouvé la bonne formule ? Enfin. La dernière demi-heure de son équipe mercredi contre Nice (4-2) n’a pas laissé indifférent l’entraîneur phocéen. « On a eu beaucoup plus de détermination et de mobilité », s’est-il félicité à chaud. Deux qualités qui ont terriblement manquées aux Marseillais cette saison.
Alors que le score est de parité (1-1), les entrées conjuguées de Lucho et Jordan Ayew agissent tel un déclic. Exit Gignac et son jeu trop souvent stéréotypé. André Ayew, repositionné à gauche, et son frère cadet Jordan, en pointe, font sauter le verrou azuréen. A droite, Mathieu Valbuena flambe, lui aussi. « Il a retrouvé de bonnes sensations sur ce côté », note Deschamps.
La réorganisation tactique opérée par l’entraîneur phocéen contre le Gym ne restera sans doute pas sans suite. « L’équipe qui débute le championnat n’est pas celle qui le finit, assurait ce vendredi le coach marseillais. Il y en a qui saisissent leur chance... »

Deschamps : « Même quand un joueur a un statut, je peux le sortir… »

Auteur de son premier but de la saison en L1 et d’une passe décisive pour son frère face à Nice, Jordan Ayew, 19 ans, a marqué les esprits avant la réception d’Auxerre dimanche (17h). « Il a amené beaucoup de fraîcheur », remarque Valbuena. Son jeune âge peut-il être un frein en vue d’une deuxième titularisation en championnat ? Si Deschamps reconnait que « Jo » « ne doit pas brûler les étapes », il n’oublie pas de souligner la complicité qui l’unit à son grand frère.
Explosif, le trio formé par les frères Ayew et Valbuena pourrait donc débuter face aux joueurs bourguignons. Un choix qui aurait pour principale conséquence de voir André-Pierre Gignac, recrue phare du dernier mercato estival, prendre place sur le banc des remplaçants. « Même lorsqu’un joueur a un statut, si j’estime qu’il y a meilleur que lui, je peux le sortir, je l’ai déjà fait », assure Deschamps. Toute ressemblance avec un ancien meilleur buteur du championnat…
C’est donc au moment de reprendre les commandes du championnat que l’entraîneur marseillais a peut-être trouvé son onze type. Et la bonne formule en attaque. Un dossier épineux qui a empoisonné Didier Deschamps durant toute la saison. Peu aidé par le départ de Brandao et la suspension de Loïc Rémy, lequel purgera son dernier match contre l’AJA, l’ancien entraîneur de Monaco a régulièrement varié les options. Il n’est jamais trop tard pour convaincre…

AB avec FG