RMC Sport

La LFP s'associe à Facebook et Twitter pour lutter contre les discriminations

La LFP a officialisé ce vendredi son partenariat avec les géants des réseaux sociaux afin de lutter conjointement contre les injures raciales et autres discriminations en ligne.

La LFP a décidé de s’attaquer à bras le corps aux insultes racistes et à toutes les discriminations en ligne. Face à la recrudescence des injures ciblant des joueurs, entraîneurs ou dirigeants de l’élite, l’instance a annoncé ce vendredi la mise en place d’une réponse commune avec les entreprises Facebook et Twitter.

"Le football constitue un lien social unique. Nous devons mieux le protéger et contrer les discours de haine qui se multiplient sur les réseaux sociaux, a expliqué Vincent Labrune dans un communiqué partagé sur le site de la LFP. Nous avons fait le choix de nous inscrire dans une démarche constructive et collaborative avec Facebook et Twitter."

Labrune: "Trop c’est trop"

Après une première réunion organisée pendant la semaine entre la Ligue et la direction française des deux géants des réseaux sociaux, plusieurs mesures ont déjà été actées. Facebook va travailler main dans la main avec l’instance via un groupe de travail afin de réfléchir ensemble à des dispositifs concrets pour enrayer la haine sur internet. Les joueurs et clubs de Ligue 1 et Ligue 2 vont également bénéficier de formations pour les sensibiliser aux réseaux et notamment aux moyens de dénoncer les insultes à leur encontre.

"Je souhaite ainsi que nous puissions assainir, ensemble et en bonne intelligence, le climat haineux qui peut régner et toucher les acteurs du jeu et leurs proches, a encore lancé Vincent Labrune. Trop, c’est trop, il est urgent d’agir."

"La mission de Twitter est de servir la conversation publique et de s’assurer que la plateforme est un endroit où il est possible de s’exprimer en toute sécurité. Le harcèlement et les conduites haineuses sont des défis sociétaux de taille et il n’y a pas de place pour de tels comportements sur Twitter, a rappelé Damien Viel, Directeur Général de la branche française. Nous sommes résolument engagés à garantir la sécurité de la conversation autour du football sur Twitter pour les fans, les joueurs et tous les acteurs concernés. Nous saluons cette opportunité de développer notre partenariat de longue date avec la LFP et de continuer à travailler étroitement avec nos partenaires clés du monde du football pour combattre ces comportements abjects, en ligne comme hors ligne."

L’initiative prise par la LFP pourrait donner des idées à d’autres championnats en Europe. En proie à de nombreux débordements de la part d’internautes contre les joueurs, la Premier League a appelé à plusieurs reprises, Facebook et Twitter à prendre des mesures pour limiter le racisme en ligne. L’exemple du partenariat en France pourrait donc bien donner lieu à une rapide évolution outre-Manche.

JGL