RMC Sport

La Ligue 1 et la Ligue 2 pourraient ne pas se terminer en 38 journées

INFO RMC SPORT. Interrompue depuis le 13 mars à cause de l’épidémie de coronavirus, la saison de Ligue 1 et Ligue 2 pourrait ne pas se terminer en 38 journées.

Ce pourrait être une première dans l’histoire du football français. Les championnats de Ligue 1 et Ligue 2 pourraient ne pas aller à leur terme cette saison et surtout, ne pas se jouer en 38 matchs, à cause de l'épidémie de coronavirus. Selon nos informations, cette hypothèse a été validée de manière tacite au bureau de la Ligue de football professionnel en raison des conséquences de la date butoir de fin des championnats de Ligue 1 le 25 juillet et de Ligue 2 le 18 juillet, afin de terminer les barrages le 3 août.

"Si on reprenait le football fin mai, c’est possible de finir les dix matchs en Ligue 1, explique un président de Ligue 1. Mais si on reprend le football après le 15 juin, en comptant les semaines de préparation, c’est impossible de jouer 10 matchs en moins de 30 jours." De plus, si la Ligue 1 était amenée à se dérouler après le 8 août 2020, le ministère des Sports devrait modifier le code du sport, qui stipule qu’un championnat doit se dérouler sur 12 mois.

L’argument central: récupérer le prorata des droits TV

Les présidents de Ligue 1 et Ligue 2 attendaient avec impatience l’allocution du président de la République Emmanuel Macron ce lundi soir. Le confinement a été prolongé officiellement jusqu'au 11 mai et les évènements avec un public nombreux ne pourront pas avoir lieu avant mi-juillet, au moins. 

Si le confinement était prolongé après le 15 mai et que le déconfinement demanderait plusieurs semaines pour se mettre en place dans tout l’Hexagone, le championnat pourrait ne pas aller à son terme car l’UEFA veut aussi que les coupes d’Europe se concluent.

Malgré l’incertitude sur les dates de reprise, plusieurs présidents évoquent l’argument central de cette option de réduire le nombre de journées: récupérer le prorata des droits TV des matchs joués. D’où la volonté d’en jouer un maximum dans le laps de temps qui sera possible. Les modalités de ce possible arrêt seront discutées ce mardi lors de la réunion (téléphonique) du groupe de travail du calendrier.

la rédaction RMC Sport