RMC Sport

La promenade de Giroud

-

- - -

Auteur de son 12e but personnel et de trois passes décisives, Olivier Giroud a encore été le grand artisan de l’éclatante victoire de Montpellier sur Lorient 4-0, ce samedi, à la Mosson lors de la 16e journée de championnat. Le club héraultais compte six points d’avance en tête du classement en attendant PSG-Auxerre ce dimanche.

Jean-Louis Gasset a dû apprécier le spectacle. Présent dans les tribunes de la Mosson, l’adjoint de Laurent Blanc a assisté à une nouvelle démonstration des Montpelliérains, faciles vainqueurs de Lorient 4-0. Il aura surtout noté la performance cinq étoiles d’Oliver Giroud. Présent sur tout le front de l’attaque, l’ancien attaquant du FC Tours s’est encore une fois distingué grâce à son efficacité. Une semaine après son triplé à Sochaux (1-3), le meilleur buteur de Ligue 1, opportuniste, a inscrit le deuxième but montpelliérain d’une reprise à bout portant après un mauvais dégagement d’Audard (47e). Une œuvre « trezeguienne » pour sa 12e réalisation de la saison.

Mais Olivier Giroud a une palette très large. Et quand il ne fait pas trembler les filets, il fait briller ses partenaires. Face aux pauvres Lorientais, Giroud a donné trois ballons de buts convertis avec talent par Dernis (27e), Utaka (62e) et Cabella (84e). « Même si Giroud est le buteur, beaucoup de joueurs savent marquer dans cette équipe », note l’ancien entraîneur héraultais Rolland Courbis.

En mode passeur

Tête, plat du pied, l’attraction numéro un de Montpellier s’est en tout cas promené. « J'aime faire jouer mes partenaires, les faire participer et les mettre en valeur. Mais ça ne date pas d'aujourd'hui. Une passe est toute aussi valorisante qu'un but. Mais vous savez, tout de même, ce que je préfère… »
Grâce à son « goleador », Montpellier s’est octroyé une 11e victoire cette saison. De moins en moins trouble-fête, et surtout de plus en plus crédible, l’équipe de René Girard, en tribune pour cause de suspension, compte désormais six points d’avance sur le PSG qui accueille Auxerre ce dimanche (17h). Une avance qui doit commencer à sérieusement inquiéter certaines écuries. Avant la trêve et donc le titre honorifique de champion d’automne, le club héraultais doit encore affronter Valenciennes, Toulouse et Evian. On a vu pire comme programme…