RMC Sport

Larqué : « Montrer Cavani en exemple »

-

- - -

Le Paris Saint-Germain s’est imposé 3-1 contre le Stade Rennais samedi. Dernier buteur, Edinson Cavani a tout particulièrement retenu l’attention de Jean-Michel Larqué pour son professionnalisme.

Toujours leader du championnat, le Paris Saint-Germain bluffe par sa dynamique. S’il est un joueur qui est discret de caractère mais rayonne par son jeu, c’est Edinson Cavani. Altruiste, volontaire et décisif, l’Uruguayen a impressionné notre membre de la Dream Team RMC Sport ce samedi contre Rennes (3-1). « Au bout d’une demi-heure de jeu face à Rennes, Edinson Cavani frappe et tombe, raconte Jean-Michel Larqué. Son ballon est contré. Les Rennais partent en contre-attaque. Aussitôt tombé, l’Uruguayen se relève. Fait 80m à fond derrière le porteur du ballon. Se replace en défense, contre la première frappe de Rennes et permet aux siens de récupérer la possession.

Voilà une séquence de jeu que les préparateurs mentaux devraient reprendre pour la présenter à bon nombre de footballeurs. Notamment Jérémy Ménez et Javier Pastore si on reste du côté du PSG. Ce mec-là est fabuleux. On dirait que c’est un mort de faim sur le terrain. On doit respecter un type comme ça et le montrer en exemple. J’étais étonné de voir ce type-là se dépouiller de la sorte. Et même à la 92ème minute, le match était plié mais peu importe, il s’est encore arraché et est allé inscrire le troisième but.

« On s'extasie sur une banalité »

Souvent les joueurs français expliquent que s’ils s’usent dans un grand travail défensif, ils ne seront pas assez lucides dans la surface de réparation adverse. Sauf que Cavani semble l’être assez pour marquer le troisième but. Sans être une force de la nature. Je ne suis pas sûr que cette capacité à ne rien lâcher soit un don.

Ce qui est regrettable, c’est que cette attitude est devenue hors du commun. On en vient à s’extasier de ce qui devrait être une banalité. Aujourd’hui, quand quelqu’un rentre dans un supermarché, qu’il dit ‘‘Bonjour’’, ‘‘Merci’’ et ‘‘Au revoir’’, on le regarde comme un extraterrestre. Dans le football, c’est la même chose. Edinson Cavani a un comportement finalement normal, mais on finit par s’en étonner. Qu’un joueur soit désormais défenseur, attaquant et buteur, c’est hors du commun. »

A lire aussi :

Rennes-PSG : Paris repart de l'avant

Di Meco : "Pastore et Ménez ont intérêt à partir"

OL-OM : Un choc du passé ?

dossier :

Edinson Cavani

Jean-Michel Larqué