RMC Sport

LFP: Maracineanu pose les bases pour la réunion avec le foot français

La ministre déléguée chargée des Sports Roxana Maracinanu a livré ses attentes concernant la réunion prévue avec plusieurs acteurs du foot français mardi prochain.

Le ministère des Sports, accompagné de Bruno Le Maire (Économie), va échanger au cours d'une réunion prévue mardi prochain avec une délégation représentant les clubs de football professionnel, pour évoquer leurs difficultés de gestion liées à la crise sanitaire, qui a engendré celle des droits TV.

"Nous avons proposé, avant même qu’ils nous le demandent, de faire ce rendez-vous où nous allons rencontrer Vincent Labrune et quelques clubs mandatés pour venir discuter des conditions d’aide", a expliqué ce samedi la ministre déléguée chargée des Sports Roxana Maracineanu. L’ancienne nageuse s’est par ailleurs félicitée d’avoir débloqué ces "107 millions d’euros qui reviendront aux clubs professionnels", et pas seulement de football, "qui ont pâti du huis clos jusqu’à maintenant".

Maracineanu: "Cette crise, nous devons la gérer tous ensemble"

L’objet de ces échanges avec les clubs de football français va porter sur l’aide supplémentaire que pourrait apporter le gouvernement au football professionnel, déjà bien aidé depuis le début de la crise sanitaire liée au coronavirus, avec le chômage partiel et les prêts garantis par l’Etat, mais également les exonérations de charge.

"S’il y a d’autres aides à apporter, nous l’envisagerons, mais de manière générale, nous allons discuter avec eux des thématiques de gouvernance du football professionnel", a promis la ministre, alors qu’une proposition de loi LREM sur le sport, traitant essentiellement de la gouvernance des fédérations, a été présentée à l’Assemblée nationale fin janvier.

Roxana Maracineanu a également évoqué des thématiques liées à la réduction des coûts dans les clubs. Car "cette crise, nous devons la gérer tous ensemble, a-t-elle asséné. Et pas uniquement avec les efforts de l’Etat, qui ont été conséquents et qui, bien sûr, ont répondu, que ce soit pour le sport professionnel, mais aussi pour le sport amateur, à la gestion de cette crise". Les clubs seront aussi mis face à leurs responsabilités.

Pour le sport amateur, Roxana Maracineanu a confirmé que l’Etat allait compenser la perte de la taxe Buffet prélevée sur les droits TV, "pour que le sport amateur n’en pâtisse pas". "Il y a une baisse de ce que cette taxe à rapporter au budget du ministère des Sports puisque vous savez que le budget du ministère des Sports est indexé partiellement sur cette taxe. Et donc, la baisse des droits TV a impacté ce budget", a-t-elle indiqué pour expliquer ce geste.

https://twitter.com/qmigliarini Quentin Migliarini Journaliste RMC Sport