RMC Sport

Ligue 1: Bosz prend la défense de Pochettino, snobé pour les Trophées UNFP

Peter Bosz s’est dit très surpris par l’absence de Mauricio Pochettino dans la liste des finalistes pour le titre de meilleur entraîneur aux Trophée UNFP. Le coach lyonnais a considéré que le travail de son homologue parisien était "peut-être le plus dur de tout le championnat".

C’est une absence très remarquée. Mauricio Pochettino ne figure pas dans la liste des finalistes pour le titre de meilleur entraîneur de la saison aux Trophée UNFP, dont la 30e cérémonie aura lieu le dimanche 15 mai. Sacré champion de France dès la 34e journée avec le PSG, le coach parisien a vu Christophe Galtier, Julien Stephan, Bruno Genesio, Jorge Sampaoli et Antoine Kombouaré lui être préférés.

>> Revivez la conférence de presse de Bosz et Paqueta

Présent ce vendredi en conférence de presse à deux jours du déplacement de l’OL à Metz pour le compte de la 36e journée de Ligue 1 (dimanche à 13h), Peter Bosz s’est dit très surpris par cette absence. "Oui, ça me surprend. Bien sûr qu’il a les meilleurs joueurs d’un point de vue individuel, mais à mon avis, c’est le club où il est le plus difficile de construire une équipe", a confié le coach lyonnais, qui avoue ne pas avoir voté dans ce scrutin où les trophées sont décernés par les joueurs et les entraîneurs.

"Son boulot est peut-être le plus dur de tout le championnat"

“C’est un très très bon entraîneur, a appuyé Bosz. Il est champion de France, avec les meilleurs joueurs bien sûr, mais ce n'est pas une assurance d'être champion. Son boulot est peut-être le plus dur de tout le championnat. Ils sont restés devant toute la saison.”

C’est la première fois depuis 2008 (Alain Perrin avec l'OL) que le coach de l'équipe championne de France ne figure pas parmi les cinq finalistes. Cette saison, l'issue du scrutin est bien plus aléatoire que l'an dernier, quand le choix de Galtier, champion de France avec le LOSC, était une évidence.

F.Ga avec E.J à Lyon