RMC Sport

Ligue 1: coup d'arrêt pour l'OL, accroché à Strasbourg avant le Barça

Quatre jours avant son déplacement à Barcelone, en huitième de finale retour de la Ligue des champions, l'OL a été tenu en échec à Strasbourg (2-2), samedi, à l'occasion de la 28e journée de Ligue 1. Les Gones, qui ont perdu Marcelo sur blessure, menaient pourtant 2-0.

La régularité n’est décidément pas le point fort de l’OL. Alors qu’ils avaient bien réagi après leur dernière défaite (2-0 à Monaco), en dominant Caen en quarts de finale de la Coupe de France (3-1) et Toulouse en championnat (5-1), les Gones sont retombés dans leurs travers ce samedi. A quatre jours de se rendre au Camp Nou pour y défier le Barça en huitième de finale retour de la Ligue des champions (21h, à suivre en exclusivité sur RMC Sport), ils ont été tenus en échec à Strasbourg (2-2), à l’occasion de la 28e journée de Ligue 1.

Ils menaient pourtant 2-0 jusqu’à vingt minutes du coup de sifflet final. Déjà auteur d’un doublé la semaine dernière face au Téfécé, Moussa Dembélé s’était chargé de montrer la voie à son équipe en plantant à nouveau à deux reprises.

Ajorque, héros alsacien

Il a d’abord été bien aidé par Lamine Koné sur l’ouverture du score. Auteur d’une grossière erreur, le défenseur central strasbourgeois a permis à Martin Terrier de récupérer le ballon et de tenter sa chance face à Matz Sels. Le portier du Racing a repoussé sa tentative sur Maxwel Cornet, dont le tir a été dévié par Dembélé au fond des filets. L'ancien joueur du Celtic a remis ça à la 51e en convertissant un penalty obtenu par l'OL pour une faute de Koné sur Houssem Aouar.

Mais la machine lyonnaise, jusqu’alors bien organisée, s’est totalement déréglée en moins de deux minutes. Contre le cours du jeu, Ludovic Ajorque a relancé les siens à la 69e en contrant une tête d’Adrien Thomasson, laissant Anthony Lopes sur place. Dans la minute suivante, Ajorque a enflammé encore un peu plus la Meinau en égalisant sur une lourde frappe du gauche.

Lille peut prendre ses distances

Troisième de Ligue 1, l’OL comptera sept points de retard sur Lille (2e) en cas de victoire des Dogues dimanche à Saint-Etienne. Les Marseillais, eux, peuvent revenir à trois points des Lyonnais s’ils s’imposent face à Nice.

Au rayon des mauvaises nouvelles, Bruno Genesio a aussi vu Marcelo sortir sur blessure en première période. Touché aux ischios, le défenseur brésilien a été remplacé par Léo Dubois dès la 16e, ce qui pourrait poser un sacré casse-tête à son entraîneur s’il venait à déclarer forfait pour la Ligue des champions. De son côté, Strasbourg est bien installé dans le top 10, au neuvième rang avec 38 points au compteur.

RR