RMC Sport
en direct

Les infos Ligue 1 en direct: Sampaoli fait passer un message à sa direction

Jorge Sampaoli, entraîneur de l'OM

Jorge Sampaoli, entraîneur de l'OM - AFP

Plusieurs conférences de presse sont au programme ce vendredi, avec notamment Lyon (11h15) et Marseille (13h). La troisième journée de Ligue 1 commencera à 21h avec le déplacement du PSG à Brest. Suivez toutes les infos en direct sur RMC Sport.

C'est terminé pour Saliba

Merci à tous d'avoir suivi cette conférence de presse sur RMC Sport.

Saliba sur les corners défensifs

"On a travaillé cette semaine pour ne plus reporduire les mêmes erreurs que contre Bordeaux."

Saliba sur Gouri

"C'est l'un des meilleurs joueurs de Nice. Il faut être concentrés, il s'entend bien en attaque avec Dolberg.

Saliba sur son parcours

"Le plus dur est l'adaptation car on change de collectif, de staff et d'environnement."

Saliba sur Payet

"Pour l'instant, il a mis trois buts. Ca se passe pas trop mal."

Saliba sur la tactique

"Il faut faire tourner la balle le plus rapidement possible. A quatre, c'est plus facile mais on va travailler pour réussir devant une défense à cinq. Dans l'axe, il faut être bien regroupés pour donner de l'espace aux ailiers. Quand on peut monter, on y va."

Saliba sur son intégration

"Tout se passe bien. Le coach fait en sorte qu'on tourne tous à l'entraînement. On a de bons défenseurs dans l'équipe."

Saliba et les attentes

"Ca fait longtemps que les supporters n'étaient pas venus au stade. On a fait mal nul mais on s'est parlé pour être prêt pour le prochain match."

Saliba sur son départ à l'OM

"C'était mieux de venir ici pour ma progression. Il y a plus de pression et d'attente ici. Cela s'était bien passé à Nice"

Saliba sur Nice

"Je vais jouer contre les anciens coéquipiers, on va là-bas pour faire un bon résultat."

Saliba et les ambitions

"On joue pour arriver le plus haut possible. On va tout faire pour gagner tous les matchs."

Saliba et la défense

"On peut mieux faire. 4 buts en deux matchs, c'est beaucoup. Il faut être plus concentrés et plus méchants."

Saliba et les retrouvailles avec Nice

"C'est un derby du sud. Les deux équipes ont 4 points, on a plus ou moins bien débuté. Ce ne sont pas des matchs à perdre."

Au tour de Saliba

"C'est fou. On le sent déjà à l'arrivée du stade. Il y a beaucoup d'émotions."

C'est fini pour Sampaoli

Le coach marseillais quitte l'auditorium, bientôt suppléé par William Saliba.

Sampaoli sur Gerson

"Gerson est un joueur qui arrive d'un football différent donc il faut du temps. Mais on a vu ses qualités à Flamengo, l'un des plus grands clubs du monde. On avance pas à pas avec lui. Quand tout sera plus développé, Gerson sera plus important."

Sampaoli sur Konrad de la Fuente

"C'est un jeune joueur qui a peu d'expérience au niveau professionnel car il a joué beaucoup avec la réserve du Barça. On a été surpris car il s'est adapté très rapidement. C'est un joueur qui rentre bien dans le dispositif marseillais."

Sampaoli sur Mandanda

"Steve a une maturité qui lui permet de comprendre qu'on passe par différents moments au cours d'une saison. C'est un gardien de haut niveau, la concurrence ne le gêne pas. C'est une référence au club. J'espère qu'il gardera le respect qu'il mérite."

Sampaoli sur la régularité

"La régularité est importante. L'effectif n'est pas encore complet, à cause de la pandémie et du marché. Il faut être régulier dès le début de saison. La régularité génère de la confusion. A l'OM, on nous demande de tout gagner. Il faut être à la hauteur de tout ça."

Sampaoli sur Lirola et Benedetto

"Concernant Pol, on a cette intention depuis la fin de la saison dernière. Il a été très bon avec nous. Son arrivée n'est pas confirmée. Pour Pippa, ce n'est pas confirmé. Mais si c'est le cas, il y a beaucoup de choses à voir pour savoir quel profil prendre pour le remplacer. Concernant Milik, il faudra voir avec le médecin. Il manque quatre ou cinq joueurs dans l'effectif. J'espère que la semaine prochaine, j'aurai un effectif complet."

Sampaoli sur le manque d'agressivité

"Mon idée serait de ne faire aucune faute car on veut avoir le ballon. Il faut avoir le ballon le plus possible. Ne pas faire beaucoup de fautes n'est pas un problème. Il faut améliorer notre jeu sans ballon."

Sampaoli sur Nice et Galtier

"Ce sera un match difficile pour nous. Nice a beaucoup de jeunes joueurs. Galtier a été l'un des meilleurs entraîneurs du monde la saison dernière parce qu'il a gagné la Ligue 1 devant le PSG. Nice a été régulier la saison dernière. On va essayer de gagner même si Nice est en grande forme."

Sampaoli sur l'effectif actuel

"On a une équipe en formation avec beaucoup de nouveaux joueurs. L'effectif n'est pas complet et cela va poser des soucis sur la composition."

C'est parti pour Jorge Sampaoli

Sur le match de Bordeaux : "Quand on revoit le match, on voit plus de choses. On a laissé le ballon à Bordeaux en seconde période et ils ont marqué."

La conférence de presse de l'OM dans quelques minutes

Après l'OL, place à l'OM. William Saliba et Jorge Sampaoli sont attendus en conférence de presse à 13 heures, deux jours avant le déplacement à Nice.

Merci à tous d'avoir suivi la conf de l'OL sur RMC Sport

C'est fini pour Lyon. A partir de 13h, ce sera au tour de l'OM et de Jorge Sampaoli avant le voyage à Nice prévu ce dimanche en clôture de la troisième journée de Ligue 1.

Bosz sur l'efficacité

"Avant d'être efficace, il faut être solide. Contre Angers on perdu beaucoup de ballons. Avant de jouer très bien, il faut être solide. On cherche à être solide. Après c'est plus facile pour l'équipe d'être compacte. Etre solide, cela passe par beaucoup de choses. Il faut être concentré de la première à la dernière minute, c'est une des choses. Il y a aussi la qualité des joueurs qui sont dans l'équipe."

Bosz sur Clermont

"Clermont a gagné ses deux premiers matchs. Comme Angers, ils vont nous presser haut. Ils sont depuis longtemps ensemble, l'entraîneur y est depuis longtemps. Ce ne sera pas facile mais on joue à la maison. Nous sommes Lyon et il faut gagner dimanche."

Bosz sur le mercato et Shaqiri

"Je peux rien dire sur les autres joueurs. Si on peut recruter un bon joueur on le fera mais je ne peux rien dire."

Bosz toujours sur Emerson

"Il sait jouer offensivment et défensivement, il veut tout gagner. Il a de l'expérience, et Lyon est un grand club. Tout le monde n'arrive pas à jouer bien sous pression et lui sait le faire comme avec Chelsea ou l'Italie."

Bosz sur Emerson

"Heureux qu'il soit là. A Chelsea il a appris à gagner tous les matchs. Idem à l'Euro avec l'Italie. C'est une certaine mentalité de gagner. On a besoin de joueurs qui savent ce que c'est de gagner et ce qu'il faut pour gagner. Emerson a aussi des qualités de fous avec un bon pied gauche. C'est un bon joueur. Je ne lui ai pas parlé après son premier entraînement. On verra samedi s'il peut jouer. J'ai des choix, peut-être pas aussi bon que lui, mais je ne veux pas qu'il se blesse. On va réfléchir pour voir si c'est le bon moment de le lancer s'il est affûté."

Bosz sur Da Silva

"Heureux qu'il puisse jouer après sa suspension. Il sera dans le groupe. Un mec avec beaucoup d'expérience. C'est un joueur avec de la mentalité, c'est une de ses meilleures qualités cette volonté de gagner."

Bosz sur Denayer

"Cela va de mieux en mieux mais il m'a dit qu'il était vraiment malade. Il n'est pas encore au niveau mais cela va de mieux en mieux."

Bosz toujours sur Marcelo

"Envoyer un message à tout le monde, ce n’est pas la raison. Je n’aime pas prendre un joueur pour envoyer un message. Je peux envoyer un message d’une autre manière. On a pris cette décision parce que l’on pensait que la plus importante pour l’équipe et pour le club."

Bosz sur Marcelo

"J'espère que cela a touché le groupe parce que ce sont des hommes. Bien sûr c’est un collègue donc cela va les toucher. Le club a pris la décision et moi j'étais d'accord avec cette décision du club. Ce qu'il va arriver à l'avenir, je ne sais pas. Le club discutera et parlera de cela avec Marcelo. On a pris cette décision ensemble, c’est quelque chose dont on a parlé et discuté ici au club. Cela restera ici club."

Bosz sur le travail effectué

"On peut changer le système ou la tactique mais si les bases ne sont pas bonnes, cela ne sert à rien. On a fait un entraînement très dur mercredi et on a vraiment bosser. Ce que j'ai vu, c'est que les joueurs ont compris. On peut regarder les datas, mercredi c'était un bon entraînement. Le plus important c'est sur le terrain dimanche."

Bosz sur le mercato

"Le club travaille."

Bosz sur la banderole

"Je n'ai pas vu mais on m'a dit. On m'a expliqué. Je suis tout à fait d'accord avec cela. Absolument. Changer les mentalités ce n'est pas facile si c'est ancré dans les joueurs. Là ce n'est pas le cas. Tous les joueurs ont travaillé. La réponse, ce sera sur le terrain dimanche. C'est notre métier, la réponse c'est sur le terrain"

Bosz sur le travail nécessaire

"Oui je suis surpris qu'il faille redire ces choses sur l'état d'esprit aux joueurs. J'ai déjà dit que c'était pour moi une base. Les joueurs quand ils sont prêts doivent toujours travailler. C'est notre boulot. Il y a du travail au-dessus du talent des joueurs. Tout commence avec le travail."

Bosz sur la semaine de travail à Lyon

"J'ai dit après le match que le foot commençait dans la mentalité de tout donner pour l'équipe. J'ai parlé avec les joueurs. J'ai dit que ce n'était pas normal. J'ai vu le travail sur le comportement. C'est une bonne première chose."

C'est parti pour Peter Bosz avec le groupe pour Clermont

"Maxwel Cornet est suspendu, tout comme Islam Slimani. Je crois que ce sont les seuls absents."

C'est tout pour Da Silva

Damien Da Silva en termine et a notamment insisté sur le changement d'état d'esprit nécessaire pour la réception de Clermont ce dimanche. Dans quelques instants, son entraîneur Peter Bosz va lui succéder.

Da Silva sur Mohamed Bayo

"On le sent en pleine confiance, c'est un bon attaquant. Je me lance des défis contre tous les attaquants de Ligue 1. S'il est là c'est qu'il a des qualités. Il est en confiance et il c'est un très bon défi pour nous les défenseurs."

Da Silva sur Angers et Clermont

Les joueurs ont conscience que Angers c'était une grosse faute. On fait tout pour que cela soit mieux contre Clermont. Ils sont sur la dynamique de la montée. Ils sont motivés car beaucoup de leurs joueurs sont libérés en arrivant en Ligue 1. Je sais que leur coach aime repartir de derrière avec du bon jeu, je connais leur coach. J'ai joué un an à Clermont et j'en ai de bons souvenirs car j'y ai retrouvé le niveau pro."

Da Silva sur l'importance de rester unis

"On a travaillé comme les semaines précédentes. Il faut de la communication positive entre nous. On ne doit pas lâcher, s'encourager même quand on perd le ballon. Les équipes qui réussissent, elles sont solidaires. On doit travailler là-dessus."

Da Silva sur la banderole des fans

"Je n'ai pas vu mais j'en ai entendu parler. Je pense que l'on peut comprendre le mécontentement des supporters. Un point sur six à l'Olympique Lyonnais, forcément c'est frustrant pour eux. Cela l'est aussi pour nous. Ils attendent beaucoup des joueurs car nous sommes des joueurs de l'OL. Je les comprends. Je pense que c'est un message qui nous dit qu'il faut avoir cette envie. C'est le minimum d'avoir envie et d'avoir de la combattivité. Les résultats c'est une chose mais ils sont plus mécontents de l'état d'esprit que des résultats je pense."

Da Silva sur Bosz

"Les coachs sont différents mais c'est proche de ce que je faisait à Rennes. Dans les grandes lignes c'est à peu près la même chose et je ne suis pas dépaysé.

Da Silva sur un petit trac avant ses débuts

"J'ai toujours aimé avoir cette pression et j'adore avoir ce trac avant les matchs. Jouer à Lyon, à domicile c'est un très bon trac. Même si ce ne sont pas les résultats espérés, il faut rester positif."

Da Silva sur son expérience en C1

"Je ne sais pas si j'ai appris des choses mais j'y ai progressé. J'ai rencontré de très bonnes équipes et notamment celle qui a gagné la Ligue des champions. J'ai joué contre des attaquants de très haut niveau."

Da Silva sur ce qu'il peut apporter

"J'ai eu de l'envie depuis ma signature. Les résultats font que l'on attend plus. On doit repartir de l'avant car les résultats ne sont pas bons. On a beaucoup axé la semaine sur l'envie. On doit retrouver une assise défensive. Il faut garder la confiance car on a joué que deux matchs. On doit inverser la tendance dès dimanche. Je vais essayer d'apoter mon énergie sur le terrain, il faut rester positif même dans les moments compliqués."

C'est parti pour Damien Da Silva

"J'ai eu une première sensation très bonne. Je me suis bien intégré avec les joueurs, le staff. J'étais un peu déçu de ne pas être éligible pendant les premiers matchs. Je suis très heureux d'être dans le groupe."

La conf de l'OL va bientôt débuter

Damien Da Silva et Peter Bosz ne sont pas encore arrivés devant les journalistes. La conférence de presse de l'OL accuse un léger retard mais cela ne devrait plus tarder. Encore un peu de patience.

Le groupe du PSG sans Messi mais avec des retours

Pas de Lionel Messi, et pas de Neymar dans le groupe parisien pour le déplacement à Brest ce vendredi soir (21h), dans le cadre de la 3e journée de Ligue 1. Di Maria, Marquinhos, Verratti ou encore Gueye font eux leur retour dans le groupe.

OL: la conf de Peter Bosz à 11h15

Suivez la conférence de presse de l'OL en direct commenté sur RMC Sport. Avant de défier Clermont dimanche (13h), Damien Da Silva et Peter Bosz se présenteront devant les journalistes. L'occasion de revenir sur la semaine compliquée de l'équipe rhodanienne avec la mise à l'écart de Marcelo et la banderole très cinglante des supporters.

La banderole cinglante des supporters lyonnais

A Lyon, cette journée de vendredi commence avec une banderole cinglante déployée ce matin par un groupe de supporters de l'OL au centre d'entraînement des Gones. Avec un message clair à deux jours d'accueillir Clermont pour le compte de la troisième journée de Ligue 1. "Bougez-vous ou cassez-vous", peut-on lire. La situation est tendue à Lyon sur le plan sportif après la déroute à Angers (3-0) et en interne avec la mise à l'écart de Marcelo.

La banderole cinglante des supporters lyonnais
La banderole cinglante des supporters lyonnais © RMC

Cornet nie tout "incident" dans le vestiaire de l'OL à Angers

Sur Instagram, Maxwel Cornet assure qu'il n'y a pas eu d'incident dans le vestiaire lyonnais dimanche, après la claque à Angers (3-0): "Le seul problème de comportement qu'il y a eu à Angers est mon carton rouge, dont je ne suis pas fier. Il n'y a eu ni bagarre ni insulte entre nous, je vous le confirme. Mais nous sommes déterminés à montrer un autre visage. C'est quand l'équipe est moins bien que nous devons sentir que vous êtes là pour nous, comme vous l'avez toujours été."

Marcelo a toutefois été mis à pied par le club pour "comportement inapproprié".

Le message de Cornet sur Instagram
Le message de Cornet sur Instagram © Capture écran Instagram

Messi pas dans le groupe du PSG pour le déplacement à Brest

Pas de Lionel Messi vendredi soir, pour le match d'ouverture de la troisième journée de Ligue 1 entre Brest et le PSG. Comme indiqué par Le Parisien et par l'Equipe et confirmé par RMC Sport, l'Argentin n'est pas dans le groupe retenu par Mauricio Pochettino.

Avec L.T

Pochettino sur des connexions entre Messi et ses coéquipiers

"Oui, la connexion a été très rapide avec ses nouveaux coéquipiers. On sent qu'il y a un bon feeling, pas seulement sur le terrain mais aussi en dehors. Quand il y a du talent, on voit forcément ce type de connexions."

Pochettino sur le secteur offensif

"Si vous dîtes que c'est difficile pour moi, avec tout mon respect pour l'Espanyol ou Southampton où j'ai été, c'était bien plus difficile. Tous les entraîneurs aimeraient avoir une telle ligne d'attaque comme le PSG le possède actuellement. Je suis heureux de cette équipe, nous avons d'incroyables talents. Nous allons tout faire pour créer quelque chose de spécial. On a besoin de tout le monde, que ce soit les joueurs ou le staff."

Pochettino sur le poste de latéral gauche

"C'est difficile d'analyser la saison d'un joueur après deux matchs. Il faut une période plus large. Comme je l'ai déjà dit avant, nous sommes toujours disposés à améliorer l'équipe."

Pochettino sur Donnarumma

"Il peut se passer plein de choses. Il reste encore 24 heures pour le match. Si on envisage qu'il fasse partie du groupe, c'est qu'il pourra jouer."

Pochettino sur un secteur à renforcer

"Je ne peux pas le dire publiquement. Il faut en parler en premier avec Leonardo, ou avec le président. Je leur dirai à eux, mais pas publiquement. Si j'en parle en tant qu'entraîneur du PSG, ça créerait des problèmes."

Pochettino sur le milieu et de possibles renforts

"En football, vous ne pouvez jamais savoir. Nous savons qu'il se passe beaucoup de choses et des rumeurs prennent place dans cette période de mercato. Cela peut varier complètement aussi, le PSG est toujours ouvert pour améliorer son effectif."

Pochettino sur les rumeurs autour de Mbappé

"J'apprécie cette période des transferts, il faut avoir le sens de l'humour. On sait qu'il se dit beaucoup de choses, qui se passent ou non. Ce que je peux dire, c'est que Mbappé travaille. Le plus important est que Kylian Mbappé soit calme et sache ce qu'il doit faire. Il est tranquille, il prépare le match de demain. Nous voulons l'avoir pour gagner, on doit prendre les 3 points demain. C'est un joueur du club, on veut qu'il reste et on le sent concentré pour demain."

Pochettino sur Mbappé

"Il travaille très dur et il est très motivé. C'est notre joueur. Je le vois rester et être avec nous cette saison."

Pochettino sur le groupe

"On analyse aussi pour Neymar, Marquinhos, Di Maria. Ce sont des critères physiques et liés au football."

Pochettino sur Donnarumma

"Oui, il peut aussi être dans le groupe. On analyse sa situation. Nous sommes très contents de son intégration. Son apport est déjà visible. Cela a été le meilleur joueur du dernier Euro. Son adaptation est très bonne. Il est plein d'énergie. Ils apportent tous déjà quelque chose de nouveau et de positif."

Pochettino n'a pas encore tranché sur la présence de Messi:

"Nous n'avons pas décidé encore si Lionel Messi sera dans le groupe. Nous allons analyser pour voir s'il peut être dans l'équipe. On décidera bientôt, on verra s'il en fait partie. Ce qu'il apporte est très visible, c'est une énergie très positive. Son intégration est très bonne, nous sommes satisfaits de lui."

C'est parti pour la conférence de Pochettino

Pochettino est au micro du PSG TV avant la conférence de presse: "Ce n'est pas possible. Nous avons les meilleurs joueurs au monde, les connexions sont très rapides. Le football n'a qu'une langue et connecter le talent est très facile. Nous avons de bons sentiments à ce sujet."

ASSE: Puel "n'a pas peur de Lille"

Claude Puel, le coach de l'ASSE, a fait savoir en conférence de presse, qu'il ne craignait pas la réception de Lille, le champion en titre, samedi lors de la 3e journée de Ligue 1 (21h).

PSG: Ramos et Kurzawa forfaits pour Brest

Le PSG devra encore se passer des services de Sergio Ramos pour son déplacement à Brest, demain, en ouverture de la 3e journée de Ligue 1 (21h). Le défenseur espagnol est annoncé en phase de reprise progressive et ne reprendra la compétition qu'après la trêve internationale. Idem pour Colin Dagba. Layvin Kurzawa n'a pas réglé son problème au mollet. Sergio Rico souffre d'un lombago et Juan Bernat poursuit son travail spécifique.

Der Zakarian aimerait que Messi soit présent pour Brest-PSG

"Moi je préfèrerais qu’il soit là. Parce que j’aime le joueur. Tout ce qu’il fait, c’est comme ce que faisait Maradona. Ils se ressemblent. Après, Maradona était je pense plus vicieux et plus méchant que lui, mais ils ont quand même quelque chose qui leur colle au pied, c’est le ballon."

Groupe au complet ou presque pour l'ASSE

Claude Puel a confirmé qu'il avait un groupe au complet ou presque à sa disposition, même si Alpha Sissoko est diminué à la cuisse. Aïmen Moueffek est lui touché au bras. L'ASSE reçoit le LOSC ce samedi (21h) pour le compte de la 3e journée de Ligue 1. Les Verts ont réalisé deux nuls en ce début de saison.

Un programme chargé en conférences de presse

Plusieurs conférences de presses sont prévues ce jeudi dans les clubs de Ligue 1. De Saint-Etienne, à Lille, en passant par le PSG. Suivez notre live RMC Sport pour ne rien manquer.

Voici le programme:

12h: Saint-Etienne

12h: Brest 

12h45: Lille 

13h: Lens

14h: PSG 

RMC Sport