RMC Sport

Ligue 1: gagner dans le money-time, la nouvelle spécialité du PSG

Victorieux de Lille vendredi soir (2-1) sur un but d'Angel Di Maria à la 88e minute, le PSG est un habitué des points gagnés dans les derniers instants de chaque rencontre en Ligue 1 cette saison.

Le PSG de Mauricio Pochettino serait-il celui des dernières minutes ? Contre Lille, Paris s'est imposé 2-1 dans les derniers instants grâce à un but d'Angel Di Maria à la 88e minute. Une énième victoire sur le fil pour le club de la capitale, qui a déjà empoché huit points après la 85e minute de jeu cette saison en championnat, selon une statistique relevée par la Ligue 1.

"Pas un hasard", selon Pochettino

Un PSG qui gagne donc, mais qui se fait peur. En conférence de presse, Mauricio Pochettino a défendu les siens après cette remontada, alors que Jonathan David avait ouvert le score en début de match : "Ce n'est pas un hasard de voir cette équipe répondre de cette manière. Cela montre sa mentalité, son caractère. On veut gagner, de la meilleure manière possible, et avec le plus d'écart possible, mais la vérité, c'est qu'on souffre. Mais ce n'est pas hasard qu'on a gagné dix matchs sur douze en Championnat."

En zone mixte, Leonardo aussi avait un message en ce sens à faire passer. Interrogé sur le fait que le PSG ne semble jouer que les trentes dernières minutes de chaque rencontre, il a répondu avec agacement : "Aujourd'hui, même si on ne joue pas comme on veut, on fait dix victoires, un nul, une défaite. On a aujourd'hui dix points d'avance en tête de la Ligue 1. En Ligue des champions, on a sept points, deux victoires et un nul. C'est un fait. On ne joue pas comme on veut? Oui, d'accord. On est sur un chemin, on gère tout. Il n'y a jamais eu un manque d'efforts: c'est la quatrième fois qu'on gagne comme ça. Ok on a été menés, mais à la fin c'est 2-1. C'est une caractéristique d'une équipe qui a envie."

Cette saison, le PSG s'est imposé à quatre reprises 2 à 1, grâce à des buts marqués après la 85e minute, grâce à quatres buteurs différents : contre Angers (but de Mbappé), Metz (but de Hakimi), contre Lyon (but d'Icardi) et donc contre Lille vendredi soir (but d'Angel Di Maria).

Par Anna Carreau