RMC Sport

PSG: Pochettino, Ramos, Messi... le show Leonardo, qui remet les pendules à l'heure devant la presse

Après la victoire arrachée par le PSG face à Lille vendredi soir (2-1) en ouverture de la 12e journée de Ligue 1, Leonardo est passé en zone mixte pour remettre les pendules à l'heure.

Quand Leonardo arrive devant les journalistes après un match, c'est qu'il a généralement des messages à faire passer. Le directeur sportif du PSG peine visiblement à supporter les critiques à l'encontre de l'équipe et de son entraîneur, Mauricio Pochettino, et l'a fait comprendre ce vendredi soir devant la presse, après la victoire arrachée en fin de match contre Lille (2-1). Car si le technicien argentin peut être satisfait sur le plan comptable, la mise en place de son jeu ne convainc guère.

"Un peu de respect"

"Il y a des gens qui ont envie de se faire beau en parlant du PSG, tacle Leonardo devant les journalistes en ayant promis de rester calme. C'est un peu une promotion personnelle. Un peu de respect. Tu peux critiquer, chacun dans son rôle, en disant que tu n'aimes pas. Mais faire une promotion personnelle, c'est un peu moins beau. C'est pour ça qu'on demande à tout le monde de se calmer un peu."

Et le dirigeant de rappeler le bilan comptable des Parisiens depuis le début de la saison. "Aujourd'hui, même si on ne joue pas comme on veut, on fait dix victoires, un nul, une défaite. On a aujourd'hui dix points d'avance en tête de la Ligue 1. En Ligue des champions, on a sept points, deux victoires et un nul. C'est un fait. On ne joue pas comme on veut? Oui, d'accord. On est sur un chemin, on gère tout. Il n'y a jamais eu un manque d'efforts: c'est la quatrième fois qu'on gagne comme ça. Ok on a été menés, mais à la fin c'est 2-1. C'est une caractéristique d'une équipe qui a envie."

"Vous ne pouvez pas parler de Messi, Mbappé, Neymar ou du coach comme ça!"

Au delà du cas Pochettino, Leonardo regrette le traitement des faits et gestes des joueurs du PSG, notamment sur les réseaux sociaux. Peut-être une référence, par exemple, au récent drama autour du couple Icardi, qu'il ne nomme pas.

"On est plus inquiets par rapport à Instagram, la photo, ou ils étaient... on parle plus de ça. Cela gêne. On accepte le fait de ne pas être comme on veut et d'avoir encore du chemin. Mais vous ne pouvez pas parler de Messi, Mbappé, Neymar ou du coach comme ça!, tacle le directeur sportif. Ou de Ramos. Ramos, c'est la presse espagnole qui est là et a envie de dire... la presse espagnole joue et vous jouez le jeu de la presse espagnole. Mais on savait tout, on sait tout, on sait ce qu'il se passe." Ce qu'il se passe, c'est que le défenseur, arrivé libre cet été, n'a toujours pas joué avec Paris ni connu de séance d'entraînement avec le groupe.

"Neymar est injustement critiqué"

Sorti à la mi-temps après sa gêne musculaire de fin de semaine, Lionel Messi n'a toujours pas marqué en Ligue 1. "Messi a passé plus de temps que sélection qu'ici. Neymar c'est la même chose, il a fait un grand match ce soir, insiste Leonardo cité par l'Equipe. Ils ont été décisifs avec Di Maria ce soir. Je ne suis inquiet de rien. Les gens pensent qu'on ne sait rien sur les joueurs. Que les joueurs sont tous dans la fête. Cela ne correspond pas à la vérité ; si les joueurs font des choses pas bien, on leur parle."

Avec un mot spécial concernant Neymar, qui a lui-même répondu aux critiques dont il fait l'object ces derniers mois: "Neymar est injustement critiqué. Aujourd'hui, il a fait un très grand match. Mais si c'est un joueur qui fait la fête tous les jours, il ne fait pas un match comme ça, c'est impossible."

A.bo avec A.T