RMC Sport

Ligue 1: la réponse ferme de Quillot à Tuchel sur les horaires tardifs des matchs

Didier Quillot, directeur général de la Ligue de football professionnel, a répondu ce mardi sur RMC aux critiques de Thomas Tuchel sur les horaires tardifs des matchs de Ligue 1, qui sont défavorables aux enfants qui ont école le lendemain. D'après lui, cette programmation résulte d'une tradition qui ne changera pas de sitôt.

Des horaires de matchs aménagés pour les plus jeunes supporters du PSG, ce n'est pas pour tout de suite. Didier Quillot, directeur général de la Ligue de football professionnel, a balayé les remarques de Thomas Tuchel sur les matchs de Ligue 1 programmés le soir, à 21 heures. L'entraîneur du club de la capitale a pointé, en conférence de presse, l'impossibilité pour de nombreux enfants de regarder ce match à la télévision à cause de l'horaire tardif qui empiète sur la nécessité de dormir pour aller à l'école le lendemain. "C’est un sport pour les enfants, pour la famille", a lancé le coach allemand.

"Il faut rappeler à Thomas Tuchel que le PSG joue une fois sur deux à 21 heures et une fois sur deux à 17h30. Cela fait 36 ans que le match tête d'affiche est à 21 heures. Je ne pense pas que ça va changer. En tout cas, pour les quatre prochaines années, ça ne changera pas. (...) Thomas Tuchel est un excellent entraîneur allemand qui pratique son métier en France", a rétorqué mardi soir Didier Quillot au micro de L'After sur RMC.

"Spécificité culturelle"

S'il considère que ce horaire de match en prime-time constitue une "spécificité culturelle différente" de ce qui peut se faire dans d'autres pays, comme l'Allemagne et l'Angleterre où les matchs en fin de soirée sont rares, Didier Quillot admet néanmoins que la réflexion de Thomas Tuchel sur le rapport du football à la famille constitue aussi un sujet pour l'instance dirigeante du football français.

"Là où Thomas Tuchel a raison, c'est que c'est aussi une volonté qu'on partage qu'il y ait davantage de familles et d'enfants qui aillent au stade. C'est la raison pour laquelle, à partir de la saison prochaine, les matchs du samedi soir à 20 heures auront lieu le dimanche à 15 heures. Parce qu'on considère que c'est un bel horaire pour aller en famille au stade, après le déjeuner. (...) Ce sera pour les matchs du multiplex. Effectivement, ce sera rarement le Paris Saint-Germain, qui continuera à jouer une fois sur deux le dimanche soir", a-t-il conclu.

JA