RMC Sport

Ligue 1: le hold-up parfait de Nantes, Caen haut placé

Nantes

Nantes - AFP

Soirée globalement terne en Ligue 1 où très peu de buts ont été inscrit sur les quatre pelouses de l’élite. Le solide FC Nantes de Claudio Ranieri est allé s’offrir Montpellier (1-0), tandis qu'Amiens s’est relancé à Strasbourg (1-0). Caen se rapproche du podium après sa victoire sur Dijon (2-1).

Le catenaccio selon Ranieri

Montpellier-Nantes 0-1

Bien muselé par le FC Nantes de Claudio Ranieri, encore en mode catenaccio après les deux défaites inaugurales en début de saison, Montpellier est resté muet à la Mosson. Quatrième match de rang sans victoire donc pour les hommes de Michel Der Zakarian, qui retrouvait ainsi son ancien club. Peu de spectacle donc dans l’Hérault, en dehors des rares fulgurances de Mukiele dans le couloir droit. C’était sans compter sur le pied droit de Diego Carlos, auteur d’un superbe coup-franc, avec un Benjamin Lecomte fautif sur le coup (76e). Sans faire de bruit, ni d’éclats, Nantes est dans le top 10.

A lire aussi >> Riolo: "Monaco laisse filer le PSG"

Caen joue crânement sa chance

Caen-Dijon 2-1

C’est une des bonnes surprises de ce début d’exercice en Ligue 1. Caen, vainqueur à Lille (2-0) et face à Metz (1-0) lors des deux dernières journées, a bien réalisé la passe de trois au stade Michel d’Ornano. Malgré une égalisation dijonnaise en fin de première mi-temps, répondant ainsi à une panenka d’Ivan Santini sur penalty (5e), l’attaquant croate a provoqué le but contre son camp de Yambéré, pour ramener trois nouveaux points au SMC, qui a pourtant fini à 10. Les Normands sont quatrièmes de l’élite en attendant les matchs de Saint-Etienne, Lyon et Marseille.

A lire aussi >> L'OM enregistre de nombreux retours pour affronter Rennes

Amiens prend date

Strasbourg-Amiens 0-1

Deux semaines après sa première victoire en Ligue 1 obtenue face à Nice (3-0), Amiens a remis ça sur le terrain de Strasbourg (1-0). Gaël Kakuta, déjà buteur contre les Azuréens, a profité d’une négligence coupable de la défense strasbourgeoise pour déclencher une frappe lointaine à ras de terre (13e). Opportuniste et suffisant pour le promu, qui mérite malgré tout ses trois points, face une équipe alsacienne peu inspirée.

A lire aussi >> Les notes de Nice-Monaco: Balotelli de retour, Seri en patron, la déroute de Sidibé

Toulouse a fermé la boutique

Troyes-Toulouse 0-0

Après avoir encaissé 11 buts en quatre matchs, dont deux chocs face au PSG (6-2) et Monaco (3-2), le TFC de Pascal Dupraz s’est rassuré défensivement, à défaut de proposer du jeu dans le camp adverse. Un match nul et vierge accroché à Troyes (0-0), dans lequel il n’y aura eu que deux tirs cadrés à se mettre sous la dent. Très pauvre donc, pour des équipes qui se sont certainement contentées de ramener un point à la maison. Un match à oublier, à l’image d’une soirée très poussive (5 buts en 4 matchs).

A lire aussi >> PSG: pas encore de contact entre Ben Arfa et la direction sportive

Damien Chédeville