RMC Sport

Ligue 1: Lille ne tremble pas contre Angers et décroche son quatrième titre de champion de France

Le Losc a fait le travail en s’imposant sur la pelouse d’Angers, ce dimanche, lors de la dernière journée de Ligue 1 (1-2). Au terme d’une superbe saison, les joueurs de Christophe Galtier décrochent le titre de champion devant le PSG, qui l’a emporté à Brest (0-2).

Il faut être solide quand on a rendez-vous avec la légende. Et Lille a parfaitement su l’être lors de son déplacement à Angers, ce dimanche, lors de la dernière journée de Ligue 1 (1-2). Sous pression après leur nul contre Saint-Etienne le week-end dernier (0-0), les Dogues ne se sont pas laissés impressionner par l’enjeu au stade Raymond Kopa. Après un speech conquérant de Benjamin André dans le vestiaire, ils ont rapidement fait la différence face au SCO et sa défense friable. Profitant d’une ouverture plein axe de Renato Sanches, Jonathan David a ouvert le score dès la 10e. De quoi soulager ses partenaires, qui n’ont pas vraiment eu le temps de douter dans cette rencontre. En toute fin de première période, l’attaquant canadien a obtenu un penalty pour une faute de Paul Bernardoni. Burak Yilmaz l'a transformé sereinement.

L’attaquant turc, irrésistible depuis le début de l’année, avait annoncé que le Losc serait sacré champion. Il a joint les actes à la parole. Tout comme Sven Botman, impérial en défense centrale en l’absence de José Fonte, suspendu et intenable en tribunes. Malgré quelques frayeurs, une fin de match tendue et la réduction du score d'Angelo Fulgini dans le temps additionnel, les Nordistes ont tenu bon pour décrocher leur 26e succès de la saison. Le plus important. Grâce à ce résultat, les Lillois décrochent le quatrième sacre de leur histoire (après 1946, 1954 et 2011). Dix ans après la bande à Eden Hazard.

Mbappé encore buteur, Paris au petit trot

Au terme d’un superbe parcours, le Losc termine avec un point d’avance sur le PSG. Sous une météo très capricieuse, les joueurs de la capitale ont arraché une victoire poussive dans l’antre du Stade Brestois (0-2). Après un penalty raté par Neymar (18e), la lumière est venu d’un corner rentrant d’Angel Di Maria dévié par Romain Faivre dans son propre but (37e). Mais Paris ne s’est pas montré très séduisant dans le jeu. Un peu à l’image de sa saison.

Les Brestois auraient même pu égaliser si Gaëtan Charbonnier s’était montré un peu plus tranchant dans ses derniers gestes. Mais Keylor Navas s’est une nouvelle fois montré impeccable sur sa ligne. Et c’est finalement Kylian Mbappé qui a doublé la mise en faisant parler sa vitesse (71e). Un 27e but pour le champion du monde 2018, élu meilleur joueur de cette Ligue 1 2020-2021. Et bien sûr meilleur buteur. Insuffisant pour permettre au PSG de s’adjuger un quatrième titre d’affilée.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Journaliste RMC Sport