RMC Sport

Ligue 1: Monaco ne gagne toujours pas, Nice nouveau dauphin du PSG

Le multiplex de la sixième journée de Ligue 1 samedi soir a été marqué par la nouvelle contre-performance de l'AS Monaco, incapable de s'imposer à Reims (0-0). Amiens, Nice et Nîmes ont respectivement dominé Metz (2-1), Dijon (2-1) et Toulouse (1-0), alors que Bordeaux et Brest se sont neutralisés (2-2).

Reims-Monaco: 0-0

Même privé de Wissam Ben Yedder et Islam Slimani, tous les deux blessés, Monaco ne visait qu’une seule chose à Reims: une première victoire pour enfin lancer sa saison. Mais le club du Rocher n’a pas fait mieux qu’un match nul (0-0) et reste englué à la 19e place. Avec seulement trois points prix en six matchs, la situation est toujours aussi inquiétante pour l’ASM et son entraîneur Leonardo Jardim.

Le Portugais peut se sentir de plus en plus menacé après cette nouvelle contre-performance. A Reims, ses joueurs auraient même pu s’incliner sans un grand Benjamin Lecomte, qui a absolument tout repoussé. Après un début de saison délicat, l’ancien Montpelliérain semble sur le point de retrouver son meilleur niveau. Voilà enfin une bonne nouvelle pour Monaco. Les Rémois, eux, s’installent dans la première partie du classement à la 10e place.

Bordeaux-Brest: 2-2

Avec huit points pris lors de leurs quatre matchs précédents, les Girondins ont retrouvé des couleurs ces dernières semaines et pouvaient aborder avec confiance la réception du Stade Brestois. Une dynamique confirmée par l’ouverture du score de Jimmy Briand après seulement six minutes de jeu face au promu (2-2). Libre de tout marquage, l’ancien Lyonnais a fait trembler les filets d’une tête puissante sur un coup franc de Yassine Benrahou.

Mais la machine bordelaise s’est ensuite enrayée. Samuel Grandsir a d’abord conclu un beau mouvement collectif à la 20e, puis Mathias Autret a donné l’avantage aux siens à la 45e. Mais Bordeaux a des ressources et l’a prouvé en égalisant à la 70e sur une tête rageuse de Pablo. Les hommes de Paulo Sousa grimpent à la sixième place, alors que Brest est 15e.

Metz-Amiens: 1-2

Ils n’y arrivent plus. Une nouvelle fois en grande difficulté sur le plan défensif, les Messins ont été dominés par Amiens (2-1) au stade Saint-Symphorien. Avec cette quatrième défaite d’affilée, ils restent scotchés à la 18e place. Alors qu’il avait surtout du mal à gérer ses débuts de match depuis le début de la saison, le promu a cette fois-ci manqué sa fin de première période et le début de la seconde mi-temps.

Serhou Guirassy a ouvert le score à la 40e de la tête et Bakaye Dibassy a profité de l’apathie de la défense messine pour permettre à son équipe de faire le break à la 54e. Habib Diallo a bien relancé le suspense en inscrivant son quatrième but de la saison à la 68e, mais Amiens s’est accroché jusqu’au bout à son avantage. Le club picard se donne un peu d'air en passant 14e.

Nice-Dijon: 2-1

Une fois sur le terrain, Kasper Dolberg sait mettre les problèmes extra-sportifs de côté. Après une semaine perturbée par l’affaire du vol de sa montre, l’attaquant danois a retrouvé le sourire en inscrivant son premier but sous ses nouvelles couleurs face à Dijon (2-1). Bien servi dans la surface par Adam Ounas, lui aussi arrivé cet été sur la Côte d’Azur, l’ancien joueur de l’Ajax a trouvé la faille à la 29e d’un joli ballon piqué. Les Bourguignons avaient auparavant ouvert le score à 22e grâce à leur capitaine Julio Tavares, de retour de blessure.

Dans une rencontre rythmée, c’est ensuite Nice qui a pris les devants. Youcef Atal a fait parler sa technique en fixant Mickaël Alphonse, avant de dégainer un missile du droit qu’Alfred Gomis n’a pu repousser (47e). Cette quatrième victoire de la saison permet à Nice d'être le nouveau dauphin du PSG, à égalité de points (12) avec le club de la capitale, mais avec une différence de buts moins favorable (+2 contre +9 pour Paris).

Nîmes-Toulouse: 1-0

Il a sans doute signé le plus beau but de la soirée. Après s’être amusé de Kelvin Amian d’un passement de jambes, Romain Philippoteaux a trouvé la lucarne opposée de Baptiste Reynet sur une merveille de frappe enroulée du pied droit à la 39e. Un bijou synonyme de victoire pour le Nîmes Olympique (1-0), qui a bien digéré ses deux défaites enregistrées lors des deux premières journées.

Désormais sur une série de quatre matchs sans défaite, les Crocos se repositionnent à la 12e place du championnat. Leur pressing haut a fait mal à des Toulousains trop peu inspirés dans les vingt derniers mètres pour espérer accrocher un bon résultat. Plombés par un déchet technique considérable, les visiteurs ont terminé la rencontre à dix après l'exclusion de Bafodé Diakité pour un pied haut avant devant Philippoteaux. Le Téfécé recule au 13e rang.

>> Revivez le multiplex de la 6e journée de Ligue 1

RR