RMC Sport

Ligue 1: Nantes cartonne Angers, Montpellier et Clermont s'en sortent bien

Dans le multiplex de la 6e journée de Ligue 1, ce dimanche, le FC Nantes s'est imposé largement dans son derby à Angers (4-1), pendant que Clermont et Montpellier ont décroché le nul face à Brest et Troyes (1-1) en infériorité numérique. Match nul et vierge entre Reims et Lorient (0-0).

Angers-Nantes (1-4): les Canaris déroulent, premier revers pour le SCO

Un début de match fou. Après le but de Girotto sur corner (2e), Blas a doublé la mise quelques instants plus tard sur penalty (5e). Mais, sur un nouveau corner, Traoré a réduit l’écart pour le SCO (9e). Tout cela alors que les acteurs ne jouaient pas encore la dixième minute de jeu! Plein de sang-froid dans la surface, Kolo Muani s'est ensuite joué de deux défenseurs pour tromper Bernardoni et donner deux buts d’avance aux Canaris (22e). Le tout sur la 5e passe décisive cette saison de Simon, meilleur passeur du championnat.

Angers a continué à pousser pour revenir avant la pause mais Lafont s’est à chaque fois brillamment interposé, sauf devant Fulgini, qui n’a pas pu trouver de partenaire juste avant la pause. Le début de seconde période a été tout aussi à l’avantage du SCO, sans plus d’efficacité. Résistant dans leur camp, les Canaris se sont même permis d’y ajouter un quatrième but en fin de match, par Blas en contre-attaque (78e). Grâce à ce large succès, le FC Nantes grimpe à la 10e place et inflige sa première défaite de la saison à Angers, dont la position sur le podium est désormais fragilisée.

Clermont-Brest (1-1): le promu tient bon

Dans une rencontre assez pauvre en occasions de but (4 tirs à la pause), Brest aurait pu obtenir deux penalties en première période par l’intermédiaire de Faivre. Pour le promu, Bayo a obtenu une première belle opportunité juste après la pause, sans parvenir à appuyer suffisament sa reprise du gauche. Mais dans la foulée, Johan Gastien a été exclu pour un geste d’humeur sur Honorat. Sur le coup franc suivant, Faivre a trouvé la tête décroisée de Chardonnet (52e) pour délivrer sa première passe décisive de la saison. Dos au mur, le Clermont Foot est parvenu à trouver les ressources pour revenir au score.

Les Auvergnats ont trouvé la solution sur coup de pied arrêté avec leur serial buteur du moment. Elbasan Rashani, sur coup franc également, a inscrit de la tête son quatrième but de la saison grâce à la validation de la goal-line technology. Malgré une fin de rencontre complètement à leur avantage, les visiteurs ne sont pas parvenus à repasser en tête et décrocher une première victoire cette saison. En contenant les vagues blanches avec beaucoup de peine, les Clermontois décrochent finalement un précieux point et la 6e place de Ligue 1, en attendant les derniers matchs du jour.

Reims-Lorient (0-0): un triste nul à Delaune

Buteur à Rennes la semaine passée, Hugo Ekitike pensait récidiver devant son public. Malgré son duel gagné face à Nardi, une position de hors-jeu a été signalée dans une première période sans relief. Quelques minutes plus tard, Kebbal a sollicité le gardien merlu, qui s’est bien couché. Et du côté lorientais, Mendes a perdu son duel avec Rajokovic dans la surface. En seconde période, la frappe trop croisée de Van Bergen est à signaler, tout comme une fin de rencontre à l'avantage des Rémois, sans grosse occasion notable. Les deux équipes se contenteront d'un point qui leur permet de rester dans le milieu de tableau.

Troyes-Montpellier (1-1): le MHSC s'en sort très bien

La domination de l'ESTAC en début de match a été récompensée par le but de Touzghar d’un tacle glissé (36e), sa deuxième réalisation de la saison. Même si juste avant la pause, Souquet a frôlé l’égalisation avec un tir puissant repoussé par le poteau. Pour le MHSC, ce fut a peu près tout cet après-midi, jusqu'à la toute fin de rencontre. Malgré l’exclusion de Thuler pour un double avertissement, Savanier a encore une fois endossé le costume de sauveur (87e). Avec un brin de réussite sur son contrôle, il a permis aux siens d’arracher un point presque miraculeux, au regard de la prestation décevante des Héraultais.

JAu