RMC Sport

Ligue 1: Nantes englué dans la zone rouge, Bordeaux commence à se faire peur

La lutte acharnée pour le maintien se poursuit en Ligue 1. Avant-dernier du classement, Nantes a fait la mauvaise opération du jour en s'inclinant face à Nice (2-1). Bordeaux continue à se rapprocher dangereusement du bas du classement, avec sa défaite contre Strasbourg (3-2).

Nantes-Nice (1-2): ça commence à sentir mauvais pour les Canaris

Les Canaris se savaient dans un enchaînement de matchs compliqué à négocier. Avant de se rendre chez son voisin rennais et d'accueillir l'OL, Nantes n'a pas pris de points contre Nice ce dimanche, dans le cadre de la 31e journée de Ligue 1 (2-1). La faute à un Kasper Dolberg requinqué par la trêve internationale et ses performances avec le Danemark.

L'attaquant a signé un doublé pour porter les Niçois. D'abord buteur sur penalty (11e minute) après une faute d'Abdoulaye Touré sur Khephren Thuram, l'attaquant de 23 ans a fait le break peu avant la demi-heure de jeu. Touré a toutefois réduit l'écart dans la foulée, sur un corner. L'écart semblait trop grand sur le plan technique entre les deux équipes, jusqu'à cette fin de match nantaise, avec plusieurs belles situations non converties.

"C'est la merde, on est dans la merde, on n'arrive pas à marquer de buts! Que voulez-vous que je vous dise... on prend des buts. On ne va pas parler de l'arbitrage mais c'était vraiment abusé!, flingue Nicolas Pallois sur Canal+ Sport. Après il n'y a pas que l'arbitrage mais c'est comme ça." Au classement, la mission maintien s'annonce difficile pour les Nantais: avant-derniers, ils comptent quatre points de retard sur le premier non relégable, Lorient. Avant deux matchs compliqués à négocier. Après son carton contre l'OM (3-0) avant la trêve, le club niçois remonte à la 10e place.

Bordeaux-Strasbourg (2-3): les Girondins jouent à se faire peur

Mine de rien, Bordeaux n'est pas encore assuré du maintien et continue à se faire peur. A domicile face à Strasbourg, les Girondins ont livré une première demi-heure catastrophique, avec trois buts encaissés (Koné 6e, Diallo 21e et Ajorque 30e sur penalty). Le moment de la révolte.

Le match a basculé dans une sorte de folie, avec des Bordelais revenus à 3-2 à la pause, grâce à des réalisations de Paul Baysse (36e) et de Hwang sur penalty (45e+2). De quoi laisser penser que Bordeaux avait les capacités pour revenir. Mais, comme souvent cette saison, le déchet technique a pris le dessus, à l'image d'un Hatem Ben Arfa inoffensif et qui a raté le plus facile. Remontada avortée et espoirs déçus.

Au classement, ça commence à devenir tendu pour le club de Gironde: 14e de Ligue 1, Bordeaux totalise 36 points. Nîmes, premier relégable avant la réception de Saint-Etienne, en compte 29. Pas encore critique mais délicat. D'autant que les joueurs de Jean-Louis Gasset n'ont signé qu'une victoire sur leur dix derniers matchs de championnat (chez le dernier Dijon). "On sait qu'on est dans l'urgence, résumait Laurent Koscielny sur Canal+ Sport. Ça fait longtemps qu'on regarde derrière, il faut être conscient de la situation, donner encore plus. Il va falloir continuer à bosser." Après un début de saison très compliqué, Strasbourg est 13e, avec autant de points.

Lorient-Brest (1-0): la belle opération des Merlus

Le derby breton du week-end a abouti à une victoire des Merlus (1-0), avec un but signé Laurent Abergel juste avant la mi-temps. Une réalisation qui revêt une importance énorme pour les Lorientais, puisque cette courte victoire leur offre un peu de répît dans la course au maintien.

Le score aurait pu être un peu plus lourd, Armand Laurienté ayant trouvé le poteau sur un contre express, à environ un quart d'heure de la fin du temps réglementaire. Le FCL remonte à la 17e place, avant le match entre Nîmes et Saint-Etienne, et s'offre un joker par rapport à l'avant-dernier nantais. Brest recule à une dangereuse 15e place.

Reims-Rennes (2-2): Guirassy sauve un point

Longtemps sans but, le match entre Reims et Rennes (2-2) s'est décanté à l'heure de jeu, sur un but signé Boulaye Dia, décidément sur une belle saison. 14e but en Ligue 1 sur l'exercice en cours, pour l'attaquant de 24 ans, qui avait déjà marqué contre les Bretons lors de la phase aller. La rencontre s'est ensuite emballée.

Serhou Guirassy a joué les filous, obtenant un penalty sur un duel avec Wout Faes. Ce dernier est fautif... mais l'attaquant l'a joué au métier, en enroulant son bras autour de son adversaire sur l'action. Avant d'égaliser en prenant Rajkovic à contrepied (75e minute). Ghislain Konan est venu refroidir les Bretons en marquant à la 81e, après avoir chipé le ballon dans les pieds de Del Castillo. But vite compensé par la nouvelle égalisation de Guirassy, trois minutes plus tard.

Au classement, le Stade Rennais est sixième, décroché dans la lutte pour le top 5 (Lens, cinquième, a quatre points de plus) et à égalité de points avec Montpellier et l'OM (qui reçoit Dijon en clôture de la 31e journée). Les Rémois sont 12e.

https://twitter.com/apobouchery Apolline Bouchery Journaliste RMC Sport