RMC Sport

Ligue 1: Petkovic donne des nouvelles rassurantes après le malaise de Kalu

Lors du nul entre l'OM et Bordeaux (2-2) lors de la deuxième journée de Ligue 1, le joueur des Girondins Samuel Kalu s'est effondré sur la pelouse à la 5e minute. Après une grosse frayeur, le Nigérian se relevait finalement avant de regagner sa place sur le terrain - qu'il quittera 10 minutes plus tard. Après la rencontre, son entraîneur Vladimir Petkovic donnait des nouvelles rassurantes.

C'est une scène qui a fait froid dans le dos, en entame de ce match entre l'OM et Bordeaux (2-2) dans le cadre de la deuxième journée de Ligue 1. À la 5e minute de jeu, alors que Dimitri Payet s'apprêtait à frapper un coup-franc, le joueur des Girondins Samuel Kalu, positionné dans le mur, s'effondrait sur la pelouse du stade Vélodrome. Les joueurs des deux équipes alertaient alors au plus vite les secours, qui s'empressaient de prendre en charge le Nigérian.

"Samuel va bien" précise Petkovic

Quelques minutes plus tard, il faisait son retour sur le pré avant, dix minutes plus tard, d'être remplacé. Après la rencontre, son entraîneur Vladimir Petkovic revenait sur cette grosse frayeur et se voulait rassurant sur l'état de santé de son ailier de 23 ans. "Ce soir je mettrais le résultat au second plan (...) Samuel va bien, nous avons fait de la prévention en le faisant sortir parce qu'au final, la santé est bien plus importante que le foot."

"Eriksen ? Forcément on y a pensé sur le coup" explique Oudin

En conférence de presse, celui qui a remplacé le Nigérian sur le terrain, Rémi Oudin - également auteur du but égalisateur pour Bordeaux - revenait plus en détails sur le frisson qui l'a parcouru lorsqu'il a vu son coéquipier au sol. "Le petit malaise de Kalu nous a fait un peu froid dans le dos, c'est toujours assez choquant, que ce soit pour nous ou pour les spectateurs, heureusement ça s'est bien fini et on a dû se remobiliser avec ça et les deux buts encaissés à la mi-temps."

L'ancien Rémois explique également avoir repensé au malaise du Danois Christian Eriksen lors de l'Euro. "Forcément, avec ce qu'il s'est passé on y a pensé sur le coup, on n'avait pas envie de revivre ça, le vivre en vrai c'est différent. Je pense que toute l'équipe, tous les joueurs et le monde qui était présent au stade a eu peur. Comme je l'ai dit ça s'est bien fini, on est heureux pour Kalu, tout va bien et c'est le principal."

CP