RMC Sport

Ligue 1: Strasbourg se reprend, Brest se hisse dans le top 5

Dernier avant la 11e journée de Ligue 1, Strasbourg sort provisoirement de la zone rouge grâce à sa victoire contre Nice (1-0), ce samedi, et laisse la place de lanterne rouge à Dijon, défait à Brest (2-0). Montpellier-Angers et Reims-Nîmes ont accouché de deux matchs nuls et vierges.

Reims-Nîmes: 0-0

Les Nîmois étaient prévenus. En se rendant à Auguste-Delaune, ils allaient faire face à la meilleure défense du championnat avec seulement quatre buts encaissés depuis le début de la saison. Pour forcer le verrou rémois, Bernard Blaquart avait décidé de reconduire Kevin Denkey en pointe avec Romain Philippoteaux et Renaud Ripart à ses côtés. Sans succès. Encore une fois, Predrag Rajkovic a gardé sa cage inviolée, permettant au Stade de Reims de prendre un point (0-0).

Denkey a pourtant bien cru ouvrir le score à la 30e. Mais son but a été refusé par Clément Turpin et le VAR, le ballon étant visiblement sorti du terrain sur le corner au départ de l’action. Les locaux ont ensuite pu compter sur Rajkovic pour réussir une parade de grande classe sur une tête de Ripart (51e). Une nouvelle fois très solide, Reims conserve sa quatrième place. Nîmes n'est que 18e.

>> Revivez le multiplex de la 11e journée de Ligue 1

Montpellier-Angers: 0-0

Fin de série pour Montpellier. Après avoir remporté ses quatre derniers matchs à domicile, le MHSC a cette fois-ci dû se contenter d’un nul face au SCO d’Angers (0-0). Les occasions de faire trembler les filets de Ludovic Butelle n’ont pourtant pas manqué. Mais les protégés de Michel Der Zakarian ont manqué d’adresse et d’un brin de réussite dans le dernier geste.

Pourtant en excellente position, Pedro Mendes a manqué le cadre sur une reprise de la tête (45e). Toujours muet cette saison, Gaëtan Laborde a lui trouvé le poteau sur une belle volée du gauche aux vingt mètres (57e) et Adny Delort a vu une de ses rares tentatives filer au ras du poteau (81e). Côté angevin, c’est Stéphane Bahoken qui s’est procuré les situations les plus dangereuses, sans toutefois parvenir à faire plier Geronimo Rulli. Ce résultat permet à Angers d'être sixième, alors que le MHSC est huitième.

Strasbourg-Nice: 1-0

Le Racing va (un peu) mieux. Dernier avant cette 11e journée de Ligue 1, Strasbourg pointe maintenant à la 17e place grâce à sa victoire contre Nice (1-0). Un temps incertain en raison de douleurs aux ischios, Adrien Thomasson a inscrit l’unique but de la rencontre à la 24e. L’ancien Nantais a profité d’une astucieuse remise de la tête de Lebo Mothiba, titulaire pour la première fois depuis un mois, pour marquer de près. Les Aiglons n’ont pas eu le même réalisme. Privés de leur buteur danois Kasper Dolberg, touché au dos, ils ont eu un mal fou à se procurer des occasions, mais auraient tout de même pu ouvrir le score sans un arrêt réflexe incroyable de Matz Sels sur une tête signée Racine Coly (17e). Malheureux sur cette action, le latéral sénégalais a ensuite été maladroit en étant exclu à la 56e pour deux cartons jaunes reçus coup sur coup. Sur une série de cinq matchs sans victoire (dont quatre défaites), Nice chute à la 13e place.

Brest-Dijon: 2-0

C’est assurément le but de la soirée en Ligue 1. D’une sublime reprise de volée du gauche à l’entrée de la surface, plein axe, Paul Lasne a gratifié le stade Francis-Le Blé d’un petit bijou à la 50e. Il a surtout guidé le Stade Brestois vers la victoire face à Dijon (2-0). Comme libéré par cette ouverture du score, le promu breton a réussi le break dans la foulée (53e). A la réception d’un centre de Yoann Court, Denys Bain a ajusté Alfred Gomis d’une tête à bout portant. Avant ces trois minutes de folie, Brest était apparu timoré en début de partie, avant de monter sérieusement en puissance, au point d’asphyxier des Dijonnais en grande difficulté à la construction.

Outre les deux buts brestois, la seconde période a été marquée par l'exclusion de Bain pour une faute sur Jhonder Cadiz qui filait au but (70e) et par l'intervention du VAR pour déterminer si un penalty devait être accordé ou non aux Dijonnais sur cette action. Il a fallu attendre sept minutes (!) pour qu'une décision soit prise: pas de penalty. Avec ce troisième succès de suite, Brest se retrouve cinquième, à un point du podium, alors que Dijon récupère la dernière place abandonnée par Strasbourg.

Lyon-Metz: 2-0

Rudi Garcia tient sa première victoire sur le banc de l’OL. Un succès décroché face au FC Metz (2-0), le premier depuis le 16 août en championnat, qui permet aux Gones de passer la 17e à la 12e place. Ils s’en sont d’abord remis à Memphis Depay pour ouvrir le score. Capitaine d’un soir, le Néerlandais s’est amusé de la défense messine, avant d’ajuster Alexandre Oukidja d’une frappe limpide du pied droit (28e). Lyon a ensuite bénéficié d’une décision assez généreuse de l’arbitre Johan Hamel pour obtenir un penalty pour une petite poussette de Manuel Cabit sur Depay. Un penalty converti par Moussa Dembélé (33e), son septième but de la saison. Avec seulement 11 points, Metz est avant-dernier.

RR