RMC Sport

Lille: Galtier, qui prend Benitez en exemple, pourrait rester en cas de descente

Christophe Galtier

Christophe Galtier - AFP

Présent ce jeudi en conférence de presse, Christophe Galtier a évoqué son avenir à Lille. Le coach du Losc a laissé entendre que même en cas de descente en Ligue 2, il pourrait rester la saison prochaine.

Arrivé à la tête d'un Losc en grande difficulté le 22 décembre, Christophe Galtier n'a pour le moment pas réussi à redresser la barre. Après 31 journées de Ligue 1, le club nordiste pointe à la 19e place, à un point de Troyes, actuel barragiste. Une possible descente est donc forcément un scénario à envisager. Christophe Galtier a d'ailleurs avoué ce jeudi en conférence de presse qu'il avait déjà un peu réfléchi à son avenir si tel était le cas.

"Les choses sont très claires avec le président (Gérard Lopez, ndlr), a-t-il déclaré. J'ai un contrat jusqu'en 2019 mais si j'échouais dans ma mission, pour diverses raisons, le président serait libre de prendre la décision qu'il voudra prendre. Sans aucun problème. Je sais ce qu'est la parole. Quand je m'engage au niveau de la parole, je m'engage au niveau de la parole. Les choses sont très claires entre le président et moi."

"Nice? C'est très clair, il n'y a aucune discussion"

"Je n'ai pas dit que s'il y avait la deuxième division je serais libre, mais que j'échangerais très rapidement avec le président pour savoir ce qu'il compte faire, sans penser à des indemnités, a précisé Galtier. Si on devait réussir cette mission, évidemment que j'émettrais le souhait de rester au club. Je souhaiterais refaire une saison. Au moins une. Nice? C'est très clair, il n'y a aucune discussion."

"Il y a un exemple qui a attiré mon attention puisqu'on est dans cette situation, même si j'espère qu'on s'en sortira, c'est Rafael Benitez à Newcastle. Il avait pris l'équipe en cours de saison et finalement n'avait pas réussi la mission de les maintenir. L'année d'après il a décidé de continuer, il a été champion de Championship et a retrouvé l'élite un an après. C'est une réflexion que j'ai, bien évidemment, parce que je ne suis pas dans n'importe quel club."

A lire aussi >> Lille: "J’ai vu des joueurs pleurer" avoue Christophe Galtier

VIDEO - LOSC : Bielsa débouté de sa demande d’indemnités par les prud’hommes

AA avec LB