RMC Sport

Lille-Nantes: accroché par les Canaris, le LOSC continue sa sale série en Ligue 1

Tenu en échec par le FC Nantes 1-1 au stade Pierre-Mauroy samedi lors de la 15e journée de Ligue 1, Lille reste sur une inquiétante série de six matchs sans victoire en championnat.

Difficile d’y voir clair avec le Losc cette saison. Si les champions de France brillent désormais en Ligue des champions et ont fait un pas vers les huitièmes de finale mardi après leur victoire face à Salzbourg, ils déchantent en Ligue 1. Ce samedi, ils ont encore concédé le point du match nul 1-1 face à Nantes dans le cadre de la 15e journée.

Les Dogues avaient pourtant ouvert le score rapidement grâce à Burak Yilmaz mais Ludovic Blas a égalisé pour les Canaris. Lille peut avoir des regrets. Les Nordistes ont terminé la rencontre à 11 contre 10 après avoir manqué un penalty par Jonathan David. Avec ce nul, Lille, 11e, enregistre son sixième match de rang en L1. Les Lillois n’ont plus gagné en championnat depuis le 3 octobre (victoire 2-0 face à l’OM). Il s’agit en revanche d’un bon pour le FC Nantes avant la réception de Marseille mercredi soir.

Blas répond à Yilmaz

Dès la 9e minute, Burak Yilmaz, peu en vue cette saison, ouvre le score sur bel enchaînement. Son troisième but de la saison. Incapables de breaker, les joueurs de Jocelyn Gourvennec s’exposent aux attaques nantaises. Celle de Ludovic Blas, en solo, leur est fatale. Il s’agit déjà du septième but de l’ancien Guingampais depuis le début de la saison.

Lafont sauve les Canaris

Plus tranchants après la pause grâce notamment à l’entrée en jeu de Renato Sanches, Lille obtient un penalty après que Fabio ait tiré le maillot de Celik dans la surface. L’arrière latéral brésilien écope au passage d’un carton rouge. Mais à Nantes, Blas n’est pas le seul Canari en grande forme. Alban Lafont aussi brille et stoppe magistralement le tir au but tiré par Jonathan David. Il s’agit du premier penalty repoussé par un gardien en Ligue 1 depuis le début de la saison en 32 tentatives. Un arrêt capital puisque le Losc, même en supériorité numérique, ne parviendra pas à percer le verrou nantais. Prochain rendez-vous pour Lille, mercredi à Rennes.

ABr