RMC Sport

Lille: "Nice connaît parfaitement ma position", Létang inflexible pour Galtier

Olivier Létang a confirmé pour La Voix du Nord qu'il comptait toujours sur Christophe Galtier et espérait le retenir à Lille la saison prochaine. Le président lillois va poursuivre les négociations avec Nice mais ne baissera pas son prix pour libérer le technicien.

Difficile d’imaginer Christophe Galtier rester à Lille. Après le sacre du Losc en Ligue 1, l’entraîneur de 54 ans semblait prêt à passer à autre chose et à rejoindre Nice. Retenu par le club nordiste où il lui reste une année de contrat, le technicien ne sera pas bradé. Selon les informations du journal La Voix du Nord, les négociations vont reprendre ce lundi entre les Dogues et les Aiglons pour mettre fin à cet imbroglio.

Létang veut 10M€

En principe, tout le monde peut quitter Lille lors du mercato estival. C’est même devenu une marque de fabrique du club ces dernières saisons. Mais pour arracher Christophe Galtier, l’OGC Nice va devoir débourser près de dix millions d’euros, soit le prix fixé par Olivier Létang pour laisser filer son entraîneur.

Nice connaît parfaitement ma position. Lille est un club fort, a indiqué le président des Dogues auprès du quotidien local. On n’y vient pas faire son marché comme ça."

Létang: "Aucun contact avec un autre entraîneur"

Outre la question économique, la direction lilloise n’aurait pas non plus apprécié les contacts entamés par Nice pendant la fin de la saison 2020-2021. Si les Aiglons tiendraient déjà un accord avec Christophe Galtier pour un bail rémunéré dix millions d’euros sur trois ans, Lille n’a pas anticipé son départ. Selon le président des champions de France, aucun autre coach n’a été approché et la priorité reste Christophe Galtier.

"Je n’ai pris aucun contact avec un autre entraîneur, a encore estimé Olivier Létang. Cela ne sert à rien pour l’instant."

Quatre noms semblent pourtant se détacher pour l’après-Galtier: Lucien Favre, Patrick Vieira, Thiago Motta et Claudio Ranieri. La situation pourrait se décanter dans les prochains jours alors que la reprise du Losc est prévue vendredi au domaine de Luchin. Le temps presse.

JGL