RMC Sport

Lille: Renato Sanches analyse ses difficultés après avoir explosé en 2016

Un mois après son arrivée à Lille, Renato Sanches a accordé une interview à Breaking Foot, ce lundi sur RMC, dans laquelle il évoque ses difficultés rencontrées au Bayern Munich. Le milieu de terrain portugais en profite pour répondre aux critiques sur son supposé manque de sérieux hors des terrains.

Voilà déjà plus de trois ans qu’il a marché sur le continent avec le Portugal. Au point d’être élu "meilleur jeune" de l’Euro 2016 en France. A seulement 19 ans. Depuis, la trajectoire de Renato Sanches n’a pas été franchement verticale. En quittant le Benfica Lisbonne pour signer au Bayern Munich après son récital avec la Selecçao, le milieu de terrain s’est un peu perdu. Incapable d’enchaîner les bonnes performances, il a été prêté un an à Swansea, en Angleterre. Avant de revenir cirer le banc bavarois la saison passée. Et de s’engager avec Lille cet été.

"Il y a eu des hauts et des bas dans ma carrière, mais je crois que ça fait partie du foot, explique le joueur de 22 ans dans une interview accordée ce lundi à Breaking Foot sur RMC. Tout ne s’est pas passé comme je voulais, mais c’est comme ça, on ne peut pas abandonner. D’autant que je suis déjà arrivé à un niveau où j’ai eu des trophées individuels et collectifs. Le plus important, c’est de faire ce qui nous fait plaisir, de la meilleure manière possible. En n’abandonnant jamais, car on ne connaît pas le jour d’après."

"Aujourd’hui, je suis plus mûr"

Pour que ce "jour d’après" ne ressemble pas aux précédents, Renato Sanches a évolué dans sa réflexion et son approche du foot. Pour prendre un peu de recul, malgré son jeune âge. "On grandit et on réalise qu’il faut évoluer sur certains aspects, en changer d’autres, surtout quand tout ne se passe pas comme on veut, témoigne-t-il. Je pense qu’aujourd’hui, je suis plus mûr qu’il y a un ou deux ans. Mais sur le terrain, je crois que je suis toujours le même joueur. J’ai toujours les mêmes qualités et je me sens bien."

Mieux que ces dernières années à Munich, où il a eu du mal à s’acclimater. "Durant la première année, je ne me suis pas adapté, reconnaît Renato Sanches. Je n’étais pas préparé parce que ça a été un changement trop rapide pour moi. J’étais professionnel seulement depuis six mois au Benfica et d’un coup, je passe dans l’un de meilleurs club du monde. Quand je suis arrivé là-bas, tout était complètement différent. Mais à partir de la deuxième année, je me suis adapté. Je souhaitais rester, mais ça ne s’est pas passé comme je l’ai voulu. Malgré tout, ça a été important de jouer au Bayern, j’ai appris beaucoup. C’est là-bas que je suis devenu plus mûr, plus adulte."

"Les gens parlent beaucoup sans rien savoir"

Interrogé sur son hygiène de vie hors des terrains, l’international portugais (18 sélections, 1 but) se défend d’avoir manqué de professionnalisme en Allemagne: "Les gens parlent beaucoup sans rien savoir. Ils ne sont pas là dans ton quotidien. Mon style de vie était celui d’un jeune normal. Je m’entraînais, je rentrais chez moi, je passais presque tout mon temps à la maison. Parfois, je sortais pour aller au restau, comme tout le monde le fait. Quand les choses ne vont pas bien sur le terrain, les gens qui ne te connaissent pas vraiment cherchent des critiques pour l’expliquer. Mais j’avais une vie normale, j’ai été professionnel."

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur