RMC Sport

Lille: le maillot retiré par Yilmaz ne lui vaudra pas une suspension

Héros de la victoire de Lille à Lyon (2-3) dimanche, Burak Yilmaz a reçu un carton jaune pour avoir retiré son maillot sur le troisième but. Mais cela ne lui vaudra pas une suspension lors du derby face à Lens.

L'euphorie avait laissé la placé à une petite crainte pour Burak Yilmaz. Mais la célébration de l'attaquant turc ne lui vaudra pas une suspension pour le derby du Nord sur le terrain de Lens, le vendredi 7 mai prochain (21h, 36e journée). Averti pour avoir retiré son maillot après son deuxième but lors de la victoire de Lille à Lyon (2-3) dimanche, le Turc a cumulé trois cartons jaunes en moins de dix matchs après ceux contre Angers (18e journée), puis Metz (32e journée).

Mais le règlement disciplinaire inflige un match de suspension à un joueur seulement lorsqu'il a cumulé trois avertissements lors des dix derniers matchs de l'équipe. Or, Yilmaz a manqué neuf matchs sur blessure depuis son premier carton jaune contre Angers. Il n'était pas sous la menace d'une suspension, contrairement à ce que nous indiquions dans un premier temps.

Burak Yilmaz enseveli par ses coéquipiers
Burak Yilmaz enseveli par ses coéquipiers © ICON Sport

Après avoir inscrit le troisième but de son équipe, l’attaquant turc a retiré son maillot avant d’être enseveli sous par ses coéquipiers, en fusion après ce but plaçant Lille sur le chemin de la victoire. Après un long moment de célébration, M.Letexier, arbitre de la rencontre, a appliqué la sanction requise en cas d’un retrait de maillot en lui infligeant un carton jaune. Cela ne le privera pas du choc face aux Sang et Or mais le "Kral" (roi) comme il est surnommé en Turquie, devra désormais se méfier. Il est, cette fois, sous la menace d'une suspension en cas de prochain carton jaune.

Arrivé libre après la fin de son aventure avec Besiktas, Yilmaz signe une saison étincelante avec les Dogues qu’il guide par sa rage de vaincre. Dimanche, il a inscrit un doublé et délivré une passe décisive pour Jonathan David. Il compte 14 buts et cinq passes décisives toutes compétitions confondues. Un rendement perturbé par une blessure à un mollet qui l’a éloigné des terrains pendant deux mois entre janvier et mars.

Mené 2-0, Lille a réussi à renverser Lyon (2-3) au terme d’un match superbe, dimanche et conserve la tête du championnat à quatre journées de la fin. En cas de sans-faute lors des quatre derniers matchs, les Dogues décrocheront le quatrième titre de champion de France de leur histoire. La série débute samedi avec la réception de Nice, (21h, 35e journée).

Nicolas Couet Journaliste RMC Sport