RMC Sport

Lorient-Lille: le LOSC repart de l'avant et repasse leader

Trois jours après sa défaite contre l'Ajax en Ligue Europa (2-1), Lille a retrouvé des couleurs ce dimanche en s'imposant sur la pelouse de Lorient (4-1), avec notamment un bijou de Jonathan Ikoné sur coup franc. Les Dogues reprennent la tête de la Ligue 1.

C’est une certitude, Lille passera une nouvelle semaine en tête de la Ligue 1. Même en cas de victoire du PSG dans la soirée contre Monaco (21h). En s’imposant ce dimanche à Lorient (4-1), les Dogues ont repris trois longueurs d’avance sur Lyon, qui leur avait mis la pression en venant à bout vendredi du Stade Brestois (3-2). Paris est provisoirement repoussé à quatre points.

En bas de classement, les Merlus glissent eux de la 17e à la 18e place, désormais devancés par Nantes à la différence de buts (-15 pour les Canaris, -18 pour Lorient). Mais ils comptent toujours un match en moins, qui sera joué mercredi sur la pelouse du Nîmes Olympique, un autre mal classé (19e). Ce revers face au leader du championnat met également fin à une série de six matchs sans défaites toutes compétitions confondues pour l’équipe de Christophe Pélissier, qui semble tout de même avoir les armes pour se maintenir, tant elle n’a plus rien à voir avec la formation qui avait encaissé un cinglant 4-0 à l’aller à Pierre-Mauroy.

Archi-dominateurs au Moustoir (66% de possession de balle en première période), les Dogues ont dû se montrer patients pour trouver des espaces au sein d’une défense appliquée et bien coordonnée au pressing. Déterminés à oublier leur nul concédé le week-end dernier contre Brest (0-0) et surtout leur défaite jeudi face à l’Ajax Amsterdam (2-1) en 16e de finale aller de la Ligue Europa, ils ont eu droit à un brin de réussite sur l’ouverture du score. Le malheureux Andreaw Gravillon a dévié dans ses propres buts une tentative de Jonathan David (20e). Un but qui a forcé les locaux à se découvrir davantage. Avec succès. Sur leur première incursion dans le camp adverse, ou presque, ils sont parvenus à égaliser sur une belle frappe du droit enroulée signée Jérôme Hergault. Le premier but avec Lorient pour le latéral gauche, passé professionnel sur le tard et qui découvre la Ligue 1 cette saison à 34 ans.

Une merveille d'Ikoné sur coup franc

Ce but a aussi semblé couper les ailes des Lillois, soudainement moins précis dans la zone de vérité. A défaut d’être tranchants, ils ont profité d’un nouveau cadeau adverse. Sur une mauvaise relance d’Enzo Le Fée, José Fonte a surgi pour décocher un missile du droit imparable pour Matthieu Dreyer (38e). Trois minutes après un but refusé à Jonathan Ikoné pour une position de hors-jeu (35e). A 2-1, on aurait pu penser que les Lillois allaient insister pour tenter de faire le break. Mais ils ont été bousculés en début de seconde période par des Lorientais bien plus entreprenants.

Sauf qu’il y a dans l’effectif de Christophe Galtier des individualités capables de faire la différence à tout moment. Ikoné est venu le rappeler en laissant Dreyer sur place sur une merveille de coup franc direct (59e). Un peu cruel pour Lorient, pas loin de céder une nouvelle fois sur une tentative de Yusuf Yazici (79e). Le quatrième but a finalement été inscrit dans le temps additionnel par Domagoj Bradaric (90e+1).

Fort de cette victoire, Lille repart de l'avant et redonne le sourire à son coach, qui avait trouvé son groupe "marqué" après le revers contre l'Ajax. Il peut être rassuré, même si tout n'a pas été parfait en terre lorientaise et qu'il faudra faire encore mieux jeudi pour espérer une qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue Europa (Ajax-Lille, à suivre jeudi sur RMC Sport, 18h55).

https://twitter.com/rodolpheryo Rodolphe Ryo Journaliste RMC Sport