RMC Sport

Mbappé explique ses prises de position contre les violences policières

Dans un entretien accordé au magazine britannique Esquire, Kylian Mbappé a indiqué pourquoi il a commencé il y a quelques mois à dénoncer les violences policières sur ses réseaux sociaux.

Du haut de ses 22 ans, Kylian Mbappé fait partie de ces footballeurs qui n’hésitent plus à prendre position sur des sujets de société. En novembre dernier, à l’image d’Antoine Griezmann, Benjamin Mendy ou Jules Koundé, il avait fait part de son indignation après l'interpellation brutale et violente d'un producteur de musique, à Paris, par plusieurs policiers. Quelques mois plus tôt, il avait pris la parole sur ses réseaux sociaux pour dénoncer l’interpellation violente subie par un jeune homme de Bondy, la ville dont le champion du monde est originaire.

"J'avais beaucoup de choses à digérer"

Dans un entretien donné au magazine britannique Esquire avant l’Euro, l'attaquant français s’est (brièvement) confié sur ses engagements. "J'ai mis du temps avant de commencer à en parler (des violences policières), parce que je n'étais pas prêt. J'avais beaucoup de choses à digérer : mon changement de statut, ma nouvelle vie. Mais je me suis toujours opposé à toutes les formes de violence", a-t-il souligné.

Au cours de cette interview, le journaliste a tenté de le relancer sur l'épineux sujet des violences policières, dirigées selon ce journaliste anglais "de manière disproportionnée contre les personnes d’origine non-blanche des banlieues". C’est alors le père de Kylian Mbappé qui a réagi. De manière très ferme.

"On ne répond pas à cela. Vous l'orientez (la question, ndlr) comme si les violences étaient uniquement dirigées contre les gens de banlieues, ce qui est faux", a fait savoir Wilfrid Mbappé auprès du magazine Esquire.

RR