RMC Sport

Mbappé impeccable, Kimpembe en soldat, Payet passe à côté… les notes d’OM-PSG

Le PSG s’est imposé sur la pelouse de l’OM, ce dimanche, en clôture de la 24e journée de Ligue 1 (0-2). Les Parisiens ont rapidement fait la différence grâce à un très bon Kylian Mbappé. En face, les Marseillais n’ont pas trouvé l’étincelle, à l’image de Dimitri Payet.

OM

La sale soirée de Payet

Il avait été le grand artisan de la victoire au Parc des Princes en septembre dernier (0-1). En provoquant ses adversaires, balle au pied et sur les réseaux. Mais Dimitri Payet n’a pas trouvé l’étincelle cette fois. Le meneur de jeu de l’OM, peu tranchant, n’a pas réussi à amener le danger dans le camp des Parisiens. En manque de jus et d’inspiration, il a livré un match très timide. Loin du combattant qui avait montré les muscles dans la capitale. Symbole de sa mauvaise partition, il se fait exclure en fin de match pour une grosse faute sur Marco Verratti.

Nagatomo trop limité

En l’absence de Jordan Amavi, toujours blessé, Yuto Nagatomo a été aligné dans le couloir gauche de la défense. Mais le Japonais de 34 ans n’a pas été à la hauteur de l’événement. Limité techniquement et physiquement, l’ancien de Galatasaray a eu du mal à défendre. Sans rien apporter offensivement. Payet a dû se débrouiller sans lui. D’où peut-être ses difficultés à créer des situations dangereuses. Logiquement remplacé par Pol Lirola dès la 56e.

Alvaro a serré les dents

Il n’a pas passé un très bon Classique. C’est le moins que l’on puisse dire. Souvent mis sous pression, Alvaro Gonzalez n’a pas su contenir les assauts parisiens. C’est lui qui se fait prendre au premier poteau par Mauro Icardi sur son improbable but du dos. En seconde période, le défenseur espagnol se tord le genou de manière très spectaculaire, en fauchant Neymar dans la surface (sans que cela ne donne lieu à un penalty). Malgré la douleur, il est revenu sur le terrain en serrant les dents. Avant d’être obligé de céder sa place à Lucas Perrin à la 78e. Le regard noir.

Mandanda 5

Sakai 4

Alvaro 4,5, remplacé par Perrin (78e) 

Caleta-Car 5

Nagatomo 3, remplacé par Lirola (56e) 

Kamara 6,5

Gueye 5

Rongier 4, remplacé par Cuisance (88e)

Payet 3

Thauvin 4, remplacé par Luis Henrique (78e)

Germain 4,5, remplacé par Bendetto (56e)

PSG

Mbappé en mode efficace

Il n’a pas tenté de gestes superflus sur la pelouse du Vélodrome. Positionné à gauche de l’attaque du PSG, Kylian Mbappé a fait dans l’efficacité. Et ça lui a bien réussi. C’est lui qui ouvre le score sur un contre supersonique après un bon ballon en profondeur d’Angel Di Maria, blessé sur l’action (9e). Son 16e but de la saison en Ligue 1. Mobile et inspiré, le meilleur buteur du championnat a posé de gros soucis à l’arrière-garde marseillaise. Quelques jolis inspirations. Une bonne passe en retrait pour Mauro Icardi à la 46e. Un match impeccable dans l'ensemble.

Kimpembe en vaillant

Il est toujours meilleur lorsque Marquinhos est à ses côtés. Lorsqu’il n’a pas assumé le brassard et la gestion de la défense. Presnel Kimpembe peut alors se concentrer sur son placement et ses duels. Face à l’OM, le défenseur parisien a sorti un match de soldat. Sérieux, vigilant, appliqué. Il enlève quasiment tous les ballons chauds dans sa surface en première période. Et se montre parfait jusqu'au bout. Le défenseur des Bleus semble parfaitement remis de sa blessure aux ischio-jambiers. Une excellente nouvelle pour Paris.

Marquinhos, c’est le taulier

Lorsqu’il est là, ce n’est clairement pas pareil. Absent lors de la débâcle à Lorient le week-end dernier (3-2), Marquinhos a fait son retour en défense centrale. Et sa seule présence a rassuré toute l’équipe du PSG. Avec son aura, sa sérénité et sa grinta, le capitaine brésilien s’est comporté en patron dans l’antre du rival marseillais. Jamais pris en défaut, il a rayonné dans ce choc au sommet. De quoi offrir de vrais certitudes à ses partenaires, même si Sergio Rico s’est parfois montré fébrile dans les buts.

Rico 4

Florenzi 6, remplacé par Kehrer (87e)

Marquinhos 6,5

Kimpembe 7

Kurzawa 6,5

Paredes 4,5, remplacé par Danilo (65e)

Gueye 5

Verratti 6

Di Maria, remplacé par Sarabia 4, lui-même remplacé par Kean (87e)

Mbappé 7

Icardi 6,5, remplacé par Neymar (65e) 

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur