RMC Sport

McCourt: "On veut faire venir des grands joueurs à l'OM"

Le nouveau propriétaire de l’OM, Frank McCourt s’est entretenu un long moment avec des auditeurs de RMC ce samedi, à la veille du Classique contre le PSG (ce dimanche à 21h). L’occasion de montrer son ambition de terrasser le club de la capitale, de recruter des stars et de décrocher une nouvelle Ligue des champions.

C’est un Frank McCourt, accompagné de Jacques-Henri Eyraud, plein d’ambition qu’ont rencontré cinq auditeurs de RMC et fans de l’OM ce samedi. A la veille de la réception du PSG, le propriétaire du club phocéen a ainsi déclaré qu’il convoitait les prochains Classiques, de grands noms et des Coupes aux grandes oreilles. Rien de moins.

>> Suivez RMC Sport sur Twitter

>> Suivez RMC Sport sur Twitter

Le Classique de ce dimanche… et des années à venir

« Pour moi, le vrai objectif du club c’est d’arriver au moment où à chaque fois qu’on affronte le PSG, on sait qu’on va gagner. Je veux qu’on s’attende à gagner contre le PSG et qu’à la fin, on gagne. En fait, je veux que le PSG s’inquiète de ne jamais nous battre à nouveau. Je peux vous dire qu’avec vous tous réunis dans ce Vélodrome, avec une équipe qui donne tout ce qu’elle a sur le terrain, ce sera un match génial. Et avec ça, peut-être qu’on peut rendre des millions de personnes heureuses. »

L’ambiance du Vélodrome

« Je rêve de passer toutes mes nuits au Vélodrome. C’est une grande émotion. Mais bien sûr, ce qui le rend spécial, c’est pendant les matchs. J’adore l’atmosphère du Vélodrome, cette deuxième cathédrale à Marseille. Je pense que la nature des supporters, leur passion, dans le cadre du Vélodrome créé un mélange unique. Cette recette, les fans, le lieu, l’équipe, c’est magique. C’est une bouillabaisse magique. »

Le prix des places

« C’est très important de faire en sorte que le Vélodrome soit accessible à tous les fans de Marseille. C’est primordial. L’un des avantages du Vélodrome, c’est sa taille. Il nous permet d’avoir des espaces où les places peuvent être plus chères, pour ceux qui peuvent se permettre de payer plus. Ils pourront vivre une vraie expérience, payer ce qu’ils doivent et contribuer au développement de l’OM et à l’achat de grands joueurs. Mais il y a d’autres espaces et on doit vraiment garder des espaces pour les familles. L’OM est l’équipe de tout le monde. Tout le monde doit pouvoir venir. »

Des stars dans le viseur

« On est vraiment très intéressés par l’idée de faire venir un grand talent, une star. Mais je ne veux pas faire venir une star juste pour son nom. Cette stratégie ne marche pas dans le sport. Ce qu’on veut faire, c’est faire venir des grands joueurs là où on doit s’améliorer immédiatement. Et en même temps, il faut développer nos propres talents, nos propres joueurs et les faire progresser pour avoir un vivier de talent dans l’équipe. »

L’objectif Ligue des champions

« C’est l’objectif ultime de notre projet. Et tout ce qu’on fait, c’est pour décrocher cette deuxième étoile. Et j’espère, d’autres après. Mais d’abord on se concentre sur la prochaine étoile. C’est qui nous motive, ce qui nous anime, ce qui nous conduit au quotidien. C’est la finalité de toutes nos décisions et ce qui nous unit tous derrière ce projet. C’est possible. C’est un rêve, certes. Mais un rêve réalisable. »

Des tournées en prévision

« Marseille est un club connu dans le monde entier. Mais pas autant qu’il devrait. Pour étendre notre réputation internationale, il faut être un club qui gagne. Plus on gagne, plus on attire l’attention, plus il y a de fans dans le monde. On doit gagner en France d’abord, puis aller gagner en Europe. Mais bien sûr, on veut étendre notre empreinte et notre réputation. Et pour ça, il faut aller jouer des matchs amicaux à l’étranger. Et pas seulement aux Etats Unis, partout. »

A lire aussi >> Comment Evra aborde son premier OM-PSG

A lire aussi >> OM-PSG: Garcia laisse les joueurs dormir chez eux la veille du "Classique"

Mohamed Bouhafsi et Saber Desfarges à Marseille