RMC Sport

Mercato: Balotelli à l'OM, ça s'approche?

Mario Balotelli

Mario Balotelli - @AFP

L’Equipe et La Provence annoncent une conclusion imminente des pourparlers dans le dossier Balotelli. Le tendance est à une signature de l’attaquant italien pour les six prochains mois. Le quotidien régional parle d'un très gros contrat.

Le "grantatakan" à Marseille, c’est pour bientôt. Vainqueur d’un match de football contre Caen (1-0), le premier en Ligue 1 depuis le 25 novembre (victoire 3-1 à Amiens), l’OM a peut-être remporté une autre course de fond, sur le marché des transferts cette fois-ci. Un long et âpre duel entre les dirigeants du club phocéen et l’agent de Mario Balotelli, le truculent Mino Raiola, est sur le point d’arriver à son terme. Neuf mois après les premiers échanges autour de ce transfert, Raiola est sur le point d’obtenir gain de cause.

Trois millions d'euros pour six mois ?

Selon nos confrères de l’Equipe, les discussions seraient pourtant loin d’être fluides entre les deux parties. Elles tourneraient essentiellement autour de l’aspect financier et du salaire de l’attaquant, qui avait promis de revoir ses ambitions à la baisse en la matière. Ce qui ne devrait pas être tout à fait le cas finalement. Comme prévu, en revanche, l’accord devrait porter sur un contrat court, seulement six mois. Mais d’ici à la fin de la saison, l’Olympique de Marseille aurait consenti un contrat de trois millions d’euros.

Balotelli n'a plus joué depuis le 4 décembre

A ce tarif là, Mario Balotelli a plutôt intérêt à empiler les buts, et vite, si son arrivée est confirmée cette semaine. Le public olympien ne lui pardonnerait pas. Reste à savoir s’il sera en mesure de relever le défi, lui qui n’a plus disputé un seul match de football depuis le 4 décembre, contre Angers. Ecarté du groupe de l'OGC Nice par Patrick Vieira, Mario Balotelli interroge autant pour sa condition physique incertaine que son caractère impétueux. Quoiqu’il en soit, l’épilogue est proche dans cette affaire. Pour le meilleur ou pour le pire.

Quentin Migliarini