RMC Sport

Métro, religion, mode… : les "punchlines" de Dupraz

Toulouse accueillera Bastia ce samedi (20h), lors de la 33e journée de Ligue 1, avec en ligne de mire un maintien qui semblait si loin avant l’arrivée de Pascal Dupraz. Un entraîneur confiant, optimiste et qui a livré un festival de "punchlines" ce jeudi en conférence de presse. Florilège.

Dupraz et la religion

« J’ai la foi. On ne va pas faire de religion, mais j’ai la foi. Je suis catho et je suis content de l’être, fier de l’être en plus. Je vais à l’église et je respecte ces lieux de culte. D’ailleurs, tout le monde devrait les respecter ces lieux de culte. Mais là, je vais rentrer dans la politique donc on va zapper. Mais j’ai quand même le droit de dire qu’on doit respecter tous les lieux de culte. On ne va pas me clouer au pilori parce que je le dis. Au moins, je dis les choses. Dans ce pays, on ne dit rien généralement. »

Ringard ? Dupraz assume

« Chacun ses trucs ! Il y a des trucs à la mode. Vous voyez bien que je ne suis pas à la mode, il n’y a qu’à regarder mes fringues. Je ne peux pas suivre la mode. Parce que je m’en contrefous de la mode ! Pour moi, ce qui compte, c’est l’efficacité. Dans la vie, c’est ça, il faut être efficace. »

Un Barça inimitable

« On a beau jeu de dire ‘’la possession’’ parce qu’on copie le Barça. Mais le problème, c’est que toutes les copies du Barça sont de pâles copies. Il faut avoir un peu plus de personnalité que ça. »

Halte à la mièvrerie

« Les mous du genou, mièvres, moi ça m’énerve ! Chacun est comme il veut, mais ça me gonfle ! »

Une nature très sociable

« Dans la vie, il faut être enthousiaste. Il faut que chacun raisonne comme moi. On n’est pas longtemps sur terre, il faut avoir de l’enthousiasme à revendre, ne pas être timoré ! Moi, je vais au-devant des gens parce que c’est ma nature ! »

Quand Dupraz prend le métro

« J’ai pris le métro, ça surprend tout le monde que je prenne le métro. Les gens me regardent comme ça et ils disent ‘’put**, il prend le métro !’’ Pourquoi je ne prendrais pas le métro ? Je ne suis pas un extraterrestre quand même ! J’ai pris le métro. Qu’est-ce que j’ai fait d’extravagant ? J’ai pris le métro. Et puis j’ai discuté dans le métro, je passe un bon moment. »

De la marche 30 minutes par jour

« Je marche, en plus, parce que mon cardiologue m’a dit qu’il fallait que je marche. Donc je marche 15 minutes. Tout à l’heure, je repars et je remarche 15 minutes, ça fait 30 dans la journée. »

Une cote de sympathie

« Les gens sont très gentils avec moi. De toute façon, encore une fois, quand vous envoyez de la merde, on vous renvoie de la merde. Ça ne se dit pas hein, normalement il ne faut pas parler comme ça. Mais je vous le dis comme je le ressens. Quand vous êtes sympa avec les gens, les gens sont sympas avec vous. »

Dupraz contre l’égocentrisme

« Il n’y a rien de pire qu’engager des conversations avec des gens quand vous ne parlez que de vous et que vous n’écoutez pas ce qu’ils ont à vous dire. Vous avez fini la conversation, vous ne savez pas comment il s’appelle, combien il a d’enfants, ce qu’il fait… et vous lui avez tout dit ! C’est un peu pauvre intellectuellement, c’est mon avis. »

W.T à Toulouse