RMC Sport

Monaco: Gelson Martins sera sanctionné par son club après avoir bousculé un arbitre

Pour avoir bousculé l'arbitre à Nîmes (3-1) samedi en Ligue 1, Gelson Martins avait été directement expulsé. S'il risque gros, le Monégasque sera également sanctionné par son club, comme l'a indiqué Oleg Petrov, le vice-président de l'ASM.

Le Monégasque Gelson Martins, qui risque une lourde suspension pour avoir bousculé un arbitre samedi à Nîmes en Ligue 1, "sera sanctionné" par l'ASM, a assuré lundi le vice-président du club de la Principauté, Oleg Petrov.

"Son attitude n'est pas acceptable, ni pardonnable", a indiqué Petrov en évoquant le geste de Gelson Martins envers M.Lesage, l'arbitre de la rencontre Nîmes-Monaco (3-1). "Je lui ai déjà certifié qu'il sera sanctionné par le club", a encore précisé Petrov, indiquant avoir rencontré le joueur qui a écopé d'un carton rouge.

Petrov s'assurera qu'une attitude comme cela ne se reproduise plus

"Il s'est excusé auprès de l'arbitre personnellement dès la fin de la rencontre et à travers les réseaux sociaux, a tenu à dire Petrov. Lorsque je lui ai parlé, j'ai vu qu'il ressentait vraiment qu'il avait commis une erreur. Il n'est pas une personne violente. Cela a donc été une surprise. Il m'a dit avoir vécu une semaine très compliquée. Cela ne peut pas expliquer son geste et le pardonner, mais peut aider à le comprendre en partie."

Le dirigeant monégasque, qui a mesuré les dommages potentiels de cet épisode sur son club et sa saison, a insisté: "Il sera fortement sanctionné. Et de mon côté, je vais m'assurer qu'une attitude comme cela ne se reproduise plus."

Martins risque une lourde suspension de la LFP

Gelson Martins, qui a bousculé M.Lesage avant et après avoir été expulsé, risque une très lourde suspension de la part de la commission de discipline de la LFP, qui se réunit jeudi soir. Il avait présenté ses excuses sur les réseaux sociaux dimanche: "Je dois m'excuser pour mon attitude irréfléchie et avec le sang chaud. Je m'excuse en particulier auprès de l'arbitre Mikaël Lesage, mais aussi auprès de mes collègues et de nos supporters", avait-il écrit.

Dimanche, le syndicat des arbitres (Safe) avait fait part de sa colère face à ces "images hallucinantes". "Le geste de ce joueur est honteux, intolérable, insupportable, indéfendable, inadmissible et n'a pas lieu d'être sur un terrain de football", avait-il expliqué dans un communiqué, appelant les instances à se montrer "intransigeantes et dissuasives".

MM avec l'AFP