RMC Sport

Monaco: Kovac "préfèrerait" que ses joueurs regardent plus de matchs

Candidat au titre en Ligue 1, Niko Kovac brille sur le banc de Monaco. Interrogé par le magazine L’Equipe, le technicien croate a regretté de voir les joueurs actuels ne plus regarder autant de matchs de football que par le passé.

Quatrième de Ligue 1, l’AS Monaco figure toujours parmi les prétendants à la lutte pour le titre en championnat. Une réussite en partie due à l’excellent travail réalisé par Niko Kovac depuis son arrivée sur le Rocher en juillet 2020. Le technicien croate n’hésite pas à mâcher le travail de ses joueurs, notamment sur les séances vidéos.

"Quand, quelques jours avant notre match face à Nice en Coupe de France (2-0), je demande: «Vous avez regardé Nice-Nîmes?», silence dans le vestiaire, a raconté l’entraîneur de l’ASM dans un entretien accordé ce samedi au magazine L’Equipe. Cela étant dit, le problème me semble plus général: les joueurs sont tellement sollicités de tous les côtés… On doit donc se voir souvent et leur montrer tout de l’adversaire, le jeu avec ballon, le jeu sans ballon."

Kovac: "La plupart se sentent faciles et attendent qu’on vienne à eux"

Sans pour autant s’en prendre trop durement à la nouvelle génération, parfois moins passionnée et peut-être trop abreuvée de rencontres télévisées, Niko Kovac a également regretté que les joueurs ne fassent pas l’effort de regarder des matchs.

"C’est leur métier, je préférerais qu’ils regardent d’eux-mêmes les matchs, a encore indiqué l’ancien coach du Bayern Munich. Bien sûr certains le font, mais la plupart se sentent faciles et attendent qu’on vienne à eux. C’est notre époque, je l’accepte et, en tant que coach, je dois leur fournir toutes les données clé en main."

Monaco accueille Metz ce samedi en ouverture de la 31e journée de Ligue 1. Face à une équipe mosellane surprenante et neuvième du classement, le club de la Principauté a dû accumuler les séances vidéos pour ne pas tomber dans le piège. Ou plutôt, Niko Kovac et son staff ont probablement analysé avec minutie les dernières sorties de l’équipe dirigée par Frédéric Antonetti afin de préparer aux mieux leurs joueurs avant ce duel capital pour la fin de saison.

JGL