RMC Sport

Monaco-Lille: la terrible stat des fins de match lilloises

Lille a concédé le nul à Monaco (2-2) ce vendredi en ouverture de la 14e journée de Ligue 1. En supériorité numérique et avec un but d’avance, les Dogues ont craqué dans les dernières minutes. Une très mauvaise habitude cette saison.

En Premier League, le Fergie Time a fait la force du Manchester United de Sir Alex Ferguson pendant des années. Cette saison à Lille, on a découvert le Gourvennec Time et ce n’est pas vraiment une bonne nouvelle. Malgré l’expulsion de Strahinja Pavlovic et un but d’avance, Lille a concédé le nul ce vendredi à Monaco (2-2) pour le premier match de la 14e journée de Ligue 1. En 14 rencontres en championnat, les Dogues ont déjà laissé huit points dans le dernier quart d’heure. Personne n’a fait pire dans l’élite.

"On a gagné un point et perdu deux points, a réagi Jocelyn Gouvennec face à la presse après le nul à Louis-II. Sur la physionomie et le fait d’être à onze contre dix à la fin, on ne doit pas être repris."

>> Monaco-Lille (2-2)

Gourvennec: "On devrait être bien plus haut au classement"

Après un superbe début de match, Lille a rapidement pris les devants grâce à un doublé de Jonathan David, meilleur buteur de Ligue 1 avec 10 buts. Mais après un raté de l’attaquant canadien sur la balle de 3-0, le LOSC a déjoué. Krépin Diatta en a profité pour réduire l’écart avant la mi-temps. AU retour des vestiaires, Monaco a poussé et Lille a fini par craquer. Une réalité qu’a encore regretté Jocelyn Gourvennec.

"On a une équipe qui joue la Ligue des champions, avec des joueurs qui ont tous des références. On doit être capable mentalement d’être beaucoup plus malins, de défendre les ballons et d’obtenir des fautes sous pression et de ne pas rendre les ballons comme on l’a fait pendant 20 minutes, a également estimé le coach des Dogues auprès de Amazon. Aujourd’hui on avait beaucoup d’absents et cela compte même si ceux qui étaient là ont joué avec de l’intensité. Je pense que l’on a manqué de réflexion sur le début de deuxième période. Cela nous coûte des points, on a lâché des points en route et c’est dommage. On devrait être bien plus haut au classement compte-tenu de ce que l’on fait et de notre investissement."

>> Le parcours de Lille en Ligue des champions, c’est sûr RMC Sport

Avec les huit points perdus en route dans des fins de matchs ratées, Lille serait provisoirement deuxième de Ligue 1 devant Lens et Nice (respectivement 24 et 23 pts). Mais voilà, victimes d’un nouveau relâchement coupable à Monaco, les Dogues ne sont que douzièmes du classement à cinq longueurs du top 5.

Après ce nouvel accroc, Lille n’a pas le temps de cogiter. Mardi il faudra gagner contre Salzbourg (en direct dès 21h sur RMC Sport 1) pour garder une chance de jouer les huitièmes de finale de Ligue des champions. Face aux autrichiens de la doublette Adeyemi-Okafor, la défense lilloise aura du travail pour rester imperméable.

JGL avec TM et CM