RMC Sport

Bagarre Monaco-OL: "On nous a rendu partiellement justice" estime Garcia après les sanctions

Trois jours après les incidents survenus ce dimanche à Louis II entre l'AS Monaco et l'OL, la commission de discipline de la LFP a infligé un match de suspension à Mattia De Sciglio et Marcelo. En conférence de presse ce jeudi, Rudi Garcia s'est montré assez satisfait que ses joueurs écopent de peines moins lourdes que ceux de l'ASM.

Quatrième de Ligue 1 après 35 journées, l'OL s'accroche à son objectif de qualification pour la prochaine Ligue des champions. Renversants à 10 contre 11 face à l'AS Monaco (3-2) dimanche dernier, les Lyonnais devront enchaîner ce samedi (17h) avec la réception de Lorient.

"On trouvera des solutions"

Outre Maxence Caqueret qui a écopé d'un carton rouge en seconde période dimanche et Memphis Depay suspendu en raison d'une accumulation de cartons jaunes, dont le dernier en Coupe de France face à l'AS Monaco, l'OL paiera aussi les suspensions infligées dans la foulée des incidents survenus dimanche soir à Louis II. Une bagarre générale a éclaté au coup de sifflet final, et la commission de discipline a indiqué mercredi que Marcelo et Mattia De Sciglio écopaient d'un match de suspension.

Une sanction moins prononcée que pour Willem Geubbels (trois matchs) et pour Pietro Pellegri (deux matchs). "On nous a rendu partiellement justice. Cela montre bien qu'on a été victimes de cette bousculade et pas du tout acteurs, comme on le voit avec les sanctions globales, est revenu Rudi Garcia, ce jeudi en conférence de presse. Il n'en reste pas moins qu'on sera affaibli samedi par les suspensions. Je n'ai pas d'autre commentaire à faire, on voit bien que nos joueurs ne sont pas partie prenante des événements. On trouvera des solutions."

Le chantier s'annonce important pour la défense, avec aussi une incertitude autour de Jason Denayer, sorti lui sur blessure ce dimanche en première période. "Personne n'est sûr d'être là, mais ils pourraient tous l'être au dernier moment", a évoqué aussi Rudi Garcia à propos de Denayer, mais aussi Melvin Bard et Djamel Benlamri. A une unité de l'AS Monaco, l'OL devra espérer un faux-pas des Monégasques pour leur repasser devant d'ici la fin de saison.

GL