RMC Sport

Nantes: c'est officiel, Kombouaré remplace Domenech

Le FC Nantes a officialisé mercredi soir le départ de Raymond Domenech, un peu plus d’un mois après sa nomination comme entraîneur. Le technicien n’a remporté aucun des huit matchs de L1 qu’il a dirigés. Il est remplacé par Antoine Kombouaré.

L’aventure de Raymond Domenech à Nantes est déjà terminée. L’entraîneur a officiellement été démis de ses fonctions, un peu plus d’un mois après sa nomination en remplacement de Christian Gourcuff. Le club a annoncé la nouvelle sur Twitter, mercredi après minuit, en même temps que l'arrivée d'Antoine Kombouaré.

"Le FC Nantes annonce l’arrivée d’Antoine Kombouaré au poste d’entraîneur principal afin que le club amorce un nouvel élan pour conserver sa place dans l’élite. Par cette nomination, le club annonce également sa décision de se séparer de Raymond Domenech", a fait savoir le FCN, 18e de Ligue 1.

Domenech, un pari raté

Le spectre d’un départ planait au-dessus de la tête de Domenech ces dernières heures en raison des résultats très compliqués des Canaris. Ces derniers n’ont remporté aucun des huit matchs qu’il a dirigés, plongeant à la place de barragiste en Ligue 1, avec quatre points d’avance sur Dijon, premier relégable.

Son arrivée sur le banc du FCN avait relancé la colère des supporters nantais, très remontés contre leur président depuis plusieurs mois et mêmes années. Domenech avait ainsi retrouvé son premier poste depuis celui de sélectionneur de l’équipe de France qui s’était achevé sur l’humiliation de la Coupe du monde 2010. Il ne s’était plus assis sur le banc d’une équipe de première division depuis Lyon en 1993.


Pour son premier entraînement, il avait été accueilli par une musique et des annonces de cirque provenant des enceintes de supporters, aussi désabusés qu’ironiques. Il en avait souri. "J'ai connu quelques équipes brésiliennes ou africaines qui mettaient la musique pour s'entraîner, avait-il déclaré. Si ça permet de gagner et d'être bien... De la musique, ils en ont toujours dans le vestiaire." Un mois plus tard, les sourires ont disparu.

Kombouaré, un ancien de la maison nantaise

Cette annonce se produit dans un contexte particulier pour Domenech, placé à l’isolement après un test positif, puis négatif au coronavirus. Nantes avait indiqué qu’il manquerait les deux prochains matchs face à Lens en 32e de finale de la Coupe de France (défaite 4-2), puis à Angers, dimanche (15h, 25e journée de Ligue 1). La gestion du groupe avait ainsi été confié au staff. Son dernier match sur le banc restera une défaite face à Lille (0-2), samedi. Après Christian Gourcuff, l’intérim de Patrick Collot, puis Domenech, le FCN va connaître un quatrième entraîneur cette saison avec Kombouaré. La crise est toujours plus profonde sur les bords de l’Erdre.

Défenseur central des Canaris pendant sept ans (1983-1990), Kombouaré va avoir un sacré défi à relever. Par le passé, il a notamment entraîné le le PSG (2009-2011), Lens (2013-2016), mais aussi Guingamp (2016-2018) ou encore Dijon (2019). En janvier 2020, il avait pris la porte à Toulouse après avoir enchaîné dix défaites.

NC et RR