RMC Sport

Nantes: Gourcuff prêt à accepter Ben Arfa, les prochaines heures décisives

A Nantes, c'est d'abord et surtout Waldemar Kita qui souhaite enrôler Hatem Ben Arfa. Christian Gourcuff, lui, ne veut pas briser la relation qu’il dit de qualité avec son président. Les prochaines heures s'annoncent décisives dans ce dossier.

Hatem Ben Arfa rejoindra-t-il le FC Nantes? A l’issue de la conférence de presse de Christian Gourcuff, et au regard des déclarations niçoises de Patrick Vieira, il semble que la porte soit plus que largement ouverte pour la venue de l’international français chez les Canaris. Mais la réalité est moins simple.

Déjà proposée en septembre au FCN, l’idée d’un recrutement de Ben Arfa n’avait semble-t-il pas entraîné une vague d’enthousiasme au sein de la maison jaune, du coach et de la cellule de recrutement. Mais depuis, les prérogatives de Gourcuff au FCN se sont étendues (un rôle de manager) et Waldemar Kita n’a pas changé sa nature. Il aime le clinquant. C’est lui qui souhaite enrôler le milieu offensif de 32 ans dont on connaît l’influence sur le jeu et un vestiaire, de façon positive ou négative.

Gourcuff ne veut pas briser sa relation avec Kita

Christian Gourcuff est donc mal à l’aise et marche sur des œufs pour ne pas briser la relation qu’il dit de qualité avec son président. Il se retranche pour le moment derrière des rumeurs et répond des généralités sur l’éventuel recrutement du joueur. Il n’est pas loin non plus de renier ses principes quand les journalistes lui disent que Vieira explique que la venue de Ben Arfa n’entre pas dans le projet niçois ou que son groupe est actuellement équilibré.

Le coach nantais a échangé avec le joueur et défini un rôle derrière l’attaquant qui lui conviendrait parfaitement. Les prochaines heures devraient permettre d’en savoir un peu plus sur la venue ou non de Ben Arfa, qui n’a pas joué un match officiel depuis le 12 mai. La saison dernière, l’ancien Parisien avait débuté avec le Stade Rennais mi-septembre.

PYL